Fête International du Travail : le message du Secrétaire Général de l’ONU

0
748

A l’occasion de la Journée internationale du Travail, ce 1er Mai, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutteres, a laissé un message au monde des travailleurs en ces temps marqués par la pandémie du covid-19.

Dans de nombreux pays du monde, aujourd’hui est une journée pour célébrer les travailleurs. Cette année, avec la pandémie de COVID-19 qui se déroule autour de nous, nous voyons vraiment des travailleurs qui travaillent trop souvent invisibles.
 
Peut-être plus que jamais auparavant, nous reconnaissons le rôle que jouent les travailleurs essentiels pour maintenir le fonctionnement de nos sociétés – acheminer de la nourriture aux tables et aux marchés, maintenir les transports publics en marche et – bien sûr – assurer le fonctionnement de nos hôpitaux et de nos systèmes de santé.
 
Nous nous souvenons également du lourd tribut que la pandémie fait peser sur la main-d’œuvre mondiale. Comme l’a signalé l’Organisation internationale du Travail cette semaine, la main-d’œuvre mondiale sera touchée par l’équivalent de la perte de plus de 300 millions d’emplois.
 
Alors que nous cherchons à mieux reconstruire à la suite de cette pandémie, le bien-être des personnes doit être au centre des politiques économiques et sociales, en accordant une attention particulière à ceux qui sont les plus laissés pour compte.
 
Nous pouvons construire une mondialisation juste enracinée dans l’égalité, la durabilité et la justice. La voie consiste à honorer la dignité du travail non seulement en paroles, mais en actes – pas seulement une fois par an, mais tous les jours.« FIN