L’artiste Malgache, Tence Mena, sort de l’hôpital après un traitement au Covid-Organics

0
1253

L’artiste Tence Mena est sortie de l’hôpital d’Anosiala hier. Après 40 jours de traitement et de confinement, cette artiste malgache, est finalement déclarée guérie du coronavirus. Son retour à domicile, suivi de près par les médias, a été suivi d’un témoignage poignant, annoncé par la ministre de la Communication et de la culture, et diffusée sur la chaîne nationale, TVM, dans le cadre d’une émission télévisée spéciale.

Dans ce témoignage, l’artiste affirme avoir été soignée dans un premier temps avec le protocole hydrochloroquine-Azythromicyne, mais cela n’aurait pas agi sur elle. « Contrairement à mon mari qui a suivi le même traitement et qui en est guéri moi je ne l’étais pas. On m’a proposé par la suite la tisane Covid-Organics. ll m’a fallu toutefois réfléchir avant de prendre la décision de la boire », affirme Tence Mena.

«J’ai pris le CVO pendant 7 jours et voilà maintenant que je suis sortie de l’hôpital après 40 jours », raconte-t-elle.

«En prenant la tisane, j’ai senti que mon corps commençait à récupérer, je dormais bien et retrouvais l’appétit. Le premier test que j’ai effectué après le traitement a été négatif, c’était mon neuvième test », ajoute-t-elle.

Le second test effectué pour confirmer sa guérison définitive, s’est avéré également négatif.
«Le CVO m’a complètement guéri », témoigne Tence Mena, certainement une future ambassadrice de ce remède élaboré par l’IMRA.

La longue traversée contre la maladie et la notoriété de Tence Mena ne manquera pas de servir la cause du Covid-Organics.

D’après le rapport du Centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19, vu hier par Madagascar Tribune,, il ne reste que trente-huit (38) malades sous traitement dans le pays sur les cent vingt-huit (128) cas confirmés de coronavirus. « Nous avons enregistré huit personnes nouvellement guéries durant les 24 dernières heures. Avec ces nouveaux cas de guérison, le nombre des malades guéris s’élève maintenant à quatre vingt-dix (90) », s’est réjoui le professeur Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du CCO-Covid-19, hier.

MadagascarTribune