mardi, mai 21, 2024

Labé : un enfant de 10 ans interpellé après le cambriolage d’un magasin

Labé, Guinée : L’insécurité continue de plus belle dans la commune urbaine de Labe malgré cette période de couvre feu instauré par les autorités dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Dans la nuit de ce mercredi 13 à jeudi 14 mai c’est un magasin de vente de bois de construction,de portes et de grillages  qui a été cambriolé au quartier Mairie dans commune urbaine.

On apprend qu’un enfant d’une dizaine d’années a été mis aux arrêts par des policiers qui aurait avoué avoir accédé au magasin avec la complicité d’autres malfrats, mais ces derniers sont toujours en cavale. 

Selon le propriétaire du magasin, plusieurs millions de francs guinéens lui ont été dérobés par les voleurs.

« C’est ce matin que mon voisin m’a appelé pour m’informer que mon magasin a été cambriolé. Ils ne sont pas passés par les portes, c’est le mur qu’ils ont percé un trou pour pouvoir faire accéder un enfant à l’intérieur et ils ont pris tout l’argent qui se trouvait dedans. Actuellement je suis entrain de faire l’inventaire. Je me rappelle qu’il y a un ami qui m’avait confié une somme d’argent estimée à 7 millions 8 cent mille francs guinéens. Je n’ai pas pu déposer ce montant à la banque parce qu’il m’avait dit qu’ il allait venir d’un moment à  l’autre pour le récupérer. Dans le comptoir aussi, j’avais une autre somme d’un million 740 mille francs à côté également il y’avait 960 mille francs guinéens Je me rappelle avoir vendu encore des grillages à 300 mille francs, un montant que j’avais mis avec autre 800 mille et 1 millions 950 mille pour le moment c’est de cela je me rappelle  » raconte la victime, Mamadou Bobo Fafabhe.

« Avant, il y avait des cas de vols mais depuis l’instauration du couvre feu c’est encore pire. C’est que nous demandons aux autorités, c’est de nous venir en aide parce que si chaque jour, les commerçants sont victimes de vols » pleurniche-t-il.

Dans un moment où tout est bloqué la nuit, Bobo Fafabhe rend les services de sécurité responsables.

« Nous pointons un doigt accusateur sur les services de sécurité parce que dans les conditions normales, s’il y a couvre feu c’est seulement eux qui sont habilités à se promener la nuit car nous ici, ceux qui sont venus cambrioler notre magasin, ce sont des gens qui ont pris tout leur temps sinon ils ne pouvaient pas exécuter leur acte « , conclut Mamadou Bobo Fafabhe.

Aissatou Diallo Labe pour guineetime 

Latest

Afrique du Sud : Jacob Zuma jugé inéligible

La Cour constitutionnelle sud-africaine a déclaré, lundi, l'ex-président Jacob...

Iran : une « réunion d’urgence » convoquée après la mort du Président

L'hélicoptère du dirigeant iranien a été localisé lundi après...

BAH OURY sur TV5 : « nous tirons leçons des expériences du Rwanda »

Conakry, Guinée : le premier ministre Amadou Oury Bah...

Newsletter

spot_img

Don't miss

Afrique du Sud : Jacob Zuma jugé inéligible

La Cour constitutionnelle sud-africaine a déclaré, lundi, l'ex-président Jacob...

Iran : une « réunion d’urgence » convoquée après la mort du Président

L'hélicoptère du dirigeant iranien a été localisé lundi après...

BAH OURY sur TV5 : « nous tirons leçons des expériences du Rwanda »

Conakry, Guinée : le premier ministre Amadou Oury Bah...

Gestion des risques en Guinée : « Nous sommes assis sur une bombe à retardement… »

Conakry, Guinée : de la gestion des risques de...
spot_imgspot_img

Recrutement à la Fonction publique : Les stagiaires du Journal Horoya Quotidien National exclus du conours au profit de ceux de la RTG

Le concours de recrutement à la fonction 2024 débutera le 26 mai et s’étendra jusqu’au 30 juin 2024 sur toute l’étendue du territoire national....

Afrique du Sud : Jacob Zuma jugé inéligible

La Cour constitutionnelle sud-africaine a déclaré, lundi, l'ex-président Jacob Zuma inéligible en raison d'une condamnation à la prison en 2021, et a prononcé son...

Iran : une « réunion d’urgence » convoquée après la mort du Président

L'hélicoptère du dirigeant iranien a été localisé lundi après s'être écrasé dimanche contre une montagne du nord-ouest de l'Iran. Téhéran salue un président "travailleur et...