Kissosso : Conducteurs de Moto-taxis et agents de police s’affrontent

0
631

Conakry, Guinée : La circulation a été momentanément bloquée ce vendredi 29 mai sur l’axe Kissosso-Enta aux environs de midi. Pour cause, les chauffeurs de moto-taxis accusent les policiers de vouloir les déloger de leur lieu de stationnement habituel pour des raisons inavouées.

Une situation qui a irrité la colère de ces jeunes débrouillards et qui s’est vite soldé par des jets de pierres contre gaz lacrymogène entre la police et conducteurs d’engin roulants.

Une dizaine de manifestants arrêtés et plusieurs motos saisies sur place. Selon les explications de Souleymane Barry, lui-même conducteur de taxi-moto, la police a arrêté deux femmes gendarmes hier pour infraction.

« Ce qui a provoqué des altercations. Alors chaque partie a appelé des renforts. Ce matin, les policiers nous ont dit de ne pas stationner là où nous avons l’habitude d’être. Ils nous ont reproché de nous être moqués d’eux hier (le jeudi ndlr) lorsqu’il s’est avéré que les deux gendarmes mis aux arrêts n’étaient pas en infraction. Nous aussi, nous avons riposté en érigeant des barricades pour qu’ils (agents de force de l’ordre ndlr) puissent nous laisse travailler librement » explique-t-il.

Avec des pneus calcinés et plusieurs interpellations dans les rangs des conducteurs de moto-taxis, ces échauffourées ont été maîtrisés. Au moment où nous quittions les lieux, la circulation était rétablie sur cet axe.