Insalubrité : la ville de « Kankan est aujourd’hui est très sale » (Témoignages)

0
989

Kankan, Guinée : la ville de Kankan perd sa belle image de propreté avec des grandes pluies qui s’abattent sur la cité.  L’insalubrité et l’inondation des rues  font la une des débats dans la préfecture.

Reconnue pour sa propreté, le Nabaya tend aujourd’hui à perdre cette bonne réputation sous l’œil impuissant des autorités communales.La mauvaise gestion des ordures ménagères en est une cause. Il suffit qu’une fine pluie sur la ville pour voir l’eau et les déchets prendre le contrôle des chaussées et des habitations. Certains citoyens rencontrés dans la ville, dénoncent cette mauvaise condition de vie.

« J’ai l’impression que nous n’avons pas d’autorité communale. Les caniveaux sont bouchés, au lieu de procéder à l’assainissement de la ville, ils ne s’intéressent qu’à la politique. Avec cette allure, si on ne fait pas attention, Kankan deviendra plus sale que la capitale Conakry. Même nous qui parlons, nous avons notre part de responsabilité. C’est pas normal de voir des inondations dans ville comme la nôtre » a dénoncé Mamoudou DIALLO citoyen du quartier Missiran.


« Je peux dire que les ordures ont pris presque toute la ville en otage. Kankan aujourd’hui est très sale » regrette à notre micro , Moussa SANGARE chef  du secteur 3 du quartier Banankôrôda.


Rencontrée au Marché Sogbè, Fanta MARA, une habitante du quartier Gare, pointe le doigt accusateur sur les autorités communales.

« La gestion des ordures nous cause assez de problèmes ici. La Mairie a pris une Somme de 30.000 fg avec nous pour un abonnement au service de collecte de déchets. Après, ils n’ont nettoyé que deux fois seulement et voilà que nous sommes débordées par des déchets ».

 
Assez critiqué souvent par la population pour n’avoir pas faire preuve de compétence depuis son élection, le Maire Mory Kolofon qui est à couteaux tirés avec ses conseillers communaux, n’a pas pu se prêter à nos questions car absent.

Mory CONDE, le responsable du Service Hygiène à la Mairie a quant à lui donné cette explication.

« Nous nous sommes réunis ce matin, pour voir quelles dispositions pouvons-nous prendre urgemment pour trouver une solution à la gestion des ordures. Nous avons mis des commissions qui seront désormais actives dans toutes les structures » a-t-il rassuré. 


Pour beaucoup d’observateurs qui déplorent la mauvaise gestion de la commune, le Maire Mory Kolofon DIAKITÉ et sa suite ne pourront faire l’affaire de Kankan tant qu’ils sont à couteaux tirés.

Nous y reviendrons