Orages à Conakry : le siège de l’INIDH décoiffé

0
546

Conakry, Guinée : La forte pluie qui s’est abattue sur la capitale Conakry la nuit de ce jeudi à vendredi 19 juin avec un vent violent a endommagé une grande partie du bâtiment de l’Institution Nationale des Droits Humains (INIDH).

Selon nos constats, le bâtiment situé juste à la rentrée de la commune de Kaloum a été décoiffé et plusieurs matériels de travail et outils informatiques ont été endommagés par la pluie.

Un grand manguier s’est effondré sur la toiture de cette institution causant ainsi tous ces dégâts.

Selon le vice président en charge des relations avec les institutions de l’INIDH, le drame s’est heureusement passé sans perte de vie humaine mais les dégâts sont considérables.

« L’arbre centenaire qui était derrière le bâtiment et dans l’autre cour voisine. Donc nous n’avions pas assez d’influence pour dire aux gens ce que nous voulons. Donc, nous n’avions pas vu venir et c’est bien cet arbre qui est tombé suite à cette grande pluie et vous aviez constaté que nous avions payé les frais » explique Facely 2 Mara.

Les bureaux des deux vices présidents notamment celui en charge de l’administration Boubacar Yacine Diallo et celui du vice président en charge des relations avec les institutions sont endommagés et pratiquement inutilisables.

«Il ya eu suffisamment d’eaux qui sont rentrées dans nos bureaux, les moquettes sont complètement endommagées, des appareils (équipements informatiques ndlr) ont pris suffisamment d’eau, les bureaux qui ne sont pas aussi en bois solides sont tous endommagés. Et dans le plafond, le câbles électriques sont aussi touchés » déplore vice-président en charge des relations avec les institutions de cette institution.

Très tôt le matin, les bicherons minus de tronçonneuses sont venus débarrasser le bâtiment de ce gros tronc d’arbre qui a complètement décoiffé le bâtiment de cette institution.

Un huissier serai attendu pour des constats, « l’exactitude de tous les dégâts », afin de remonter les informations au sommet de l’Etat fait savoir Facély 2 Mara.