Le profanateur de la tombe de Sékou Touré n’est pas malade mental, selon le PDG-RDA

0
552

Conakry, Guinée : Le PDG-RDA écarte cette hypothèse avec fermeté. Le secrétaire par intérim du parti PDG-RDA a déploré la profanation mardi de la tombe du premier président de la République de Guinée, feu Ahmed Sékou Touré, au mausolée de la Camayenne situé dans l’enceinte de la grande Mosquée Fayçal.

Rencontré ce mercredi par Guinéetime.com Oyé Béavogui, le secrétaire par intérim du parti PDG-RDA a donné plus d’information sur ce qu’il appel de ‘’sacrilège’.’ Mais l’état de dépression mentale du présumé auteur de cet acte de profanation nommé Mamadou Lamine Chérif Camara, margis-chef en service dans une unité dans la commune de Kaloum selon les infirmations données sur place par Oyé Béavoguia, a été évoqué par certains responsables de la hiérarchie de la gendarmerie nationale.

Le secrétaire général du PDG- RDG a écarté toute piste de dépression mentale de cet agent car pour lui, si c’était le cas, il aurait pu être extrait des rangs de la gendarmerie depuis longtemps.

Il part d’un acte délibérément fait par une personne saine.

« Il ne faut pas qu’ils essayent de nous brouiller les pistes ou de créer la confusion. Quelqu’un qui est atteint de dépression mentale ne peut pas conduire une voiture et défoncer la porte d’un mausolée. Il n’était pas seul d’après les informations, ils ont fait une étude de faisabilité un jour plutôt. Et à partir de ce instant où il y’a association de personne pour un acte, on peut en déduire qu’il a fait l’action de façon réfléchie, planifiée et exécutée, c’est ça la réalité. Maintenant ‘’le Pourquoi ?’’. A travers leurs enquêtes, ils pourront nous édifier. S’ils persistent à dire qu’il est malade mentalement, alors pourquoi tout ce temps il n’avait pas été déshabillé » s’est interrogé Oyé Béavogui.

Moise Rama Fils