Présidentielle 2020 : Alpha Condé investi par la CODECC

0
608

Conakry, Guinée : Dans la perspective de la tenue en octobre prochain de l’élection présidentielle, la coalition démocratique pour le changement dans la continuité (CODECC) vient de renouveler sa confiance au président de la République, Pr Alpha Condé, à briguer un nouveau mandat à la tête du pays.

L’occasion a été mise à profit ce lundi 3 août 2020 dans l’enceinte du jardin 2 octobre de Conakry, en présence des cadres du parti, de la société civile et plusieurs organisations nationales guinéennes.


Dans son discours inaugural, le coordinateur Général de la CODECC, Ministre d’Etat, Ministre des Transport, M. Aboubacar Sylla a dit que «sous le régime de la constitution du 14 avril, nous entamons désormais notre inexorable marche vers la prochaine élection présidentielle qui consacrera historiquement et démocratiquement, le premier septennat pour un citoyen de la IVème République. »

Dans une atmosphère chaleureuse, l’orateur a mis également l’accent sur «cette décennie qui est en train de s’achever, malgré les nombreux défis sanitaires et politiques qui l’ont profondément ébranlée, a vu s’ouvrir et se réaliser durablement des chantiers historiques en faveur du développement économique et du bien être individuel »  a affirmé le porte parole du gouvernement.


De son côté, le vice coordinateur de la coalition, Ministre de la jeunesse et l’Emploi jeune, Mouctar Diallo, soutient ardemment son prédécesseur « considérant les acquis de la décennie finissante, notamment de la transformation économique et industrielle, aux nombreuse centrales thermiques et la foultitude de gigantesques barrages hydroélectriques en  cours, nous décidons d’investir solennellement le Pr Alpha Condé candidat de la CODECC » déclare Mouctar Diallo.


Ce sentiment de confiance à l’égard du Président de la République le Pr Alpha Condé, a suscité une vive émotion dans une salle pleine à craquer, des délégués venus des quatre coins  de la Guinée pour poursuivre les idéaux de la mouvance, à deux mois de l’élection présidentielle prévue le 18 octobre prochain.
Amara Touré