Kankan : réception de plus 117 mille moustiquaires détournées

0
316

Kankan, Guinée : Au total, 117500 moustiquaires appartenant à la Guinée ont été saisies au Mali par le président du réseau panafricain de la lutte contre l’impunité, la corruption et l’injustice. Ce lundi 10 août 2020, la réception de ces lots de moustiquaires détournées a été faite par les autorités administratives de kankan. 


Depuis le mois de septembre dernier, les informations tournaient autour d’un détournement de moustiquaires de la Guinée vers le Mali. Depuis lors, une équipe était présente à Bamako pour des faits d’enquête.

De démarche en investigations, l’équipe a réussi à saisir la quantité de moustiquaires détournées par les cadres du ministère de la santé de la Guinée. Comme le précise l’inspecteur général de la lutte contre l’impunité et président du réseau panafricain de la lutte contre l’impunité, la corruption et l’injustice.

« J‘étais à une mission à Bamako. On avait des moustiquaires qui ont été détournées de la Guinée vers le Mali depuis le mois de septembre par les cadres du ministère de la Santé. Donc nous sommes allés pour mener des enquêtes et nous avons pu récupérer ces moustiquaires d’une quantité de 117 500 moustiquaires imprégnées. Le tout a été remis à la Guinée à travers son ambassade. La valeur totale de ces moustiquaires en franc guinéen est environ 6 milliards fg » explique Abdoulaye Konaté.

S’agissant des auteurs, il indique que ces présumés auteurs ont été arrêtés ( un guinéen et 2 Maliens.

« Le député malien a été aussi entendu mais c’est grâce à son immunité parlementaire qu’il n’est pas arrêté. Les enquêtes sont engagées en Guinée pour dévoiler les cadres impliqués dans cette affaire. Pour l’instant, je ne cite le nom de personne pour que les enquêtes aboutissent » a souligné Abdoulaye KONATE.


Après réception des lots, le gouverneur Sadou KEITA à travers le préfet, a mis ces moustiquaires à la la disposition des autorités sanitaires de la région qui vont se charger de la distribution aux populations de kankan.