Date de présidentielle : « le problème du fichier électoral n’a pas été réglé » (UFR)

0
265

Conakry, Guinée : A travers un décret, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a entériné la date du 18 Octobre 2020 pour l’organisation de l’élection présidentielle. Chose qui n’a pas laissé la classe politique guinéenne précisément celle de l’opposition indifférente.

Dans le camp de l’Union des Forces Républicaines UFR, le secrétaire exécutif du parti de Sidya Touré parle du recul de la démocratie. Selon Saikou Yaya Barry ce décret prouve que ‘’le système Alpha’’ est le plus médiocre de tous les systèmes que nous avons connus en République de Guinée.

«Nous, on n’a pas autre réaction que de dire que nous devons tous combattre le fait que la démocratie a reculé dans notre pays. Il y a des problèmes en amont qui n’ont pas été réglés, c’est le problème du fichier électoral qui va nous permettre d’aller à des élections pour que les Guinéens choisissent légitimement leur futur président. Cela dit, il a fait son décret mais il est clair qu’en allant à ces élections, c’est encore accompagner cette mascarade qu’il est en train d’organiser dans notre pays. Je vous assure que ‘’le système Alpha’’ est le plus médiocre de tous les systèmes que nous avons connus en République de Guinée, tant au niveau du respect des lois, mais aussi de la gestion de l’Etat même. Donc c’est pitoyable pour les Guinéens de suivre cela et de voir que le pays est en train de tourner au ridicule pour les faits de ce genre » a-t-il déploré  

Il a par ailleurs souligné que les manifestations vont continuer pour barrer la route au système Alpha Condé. Et l’UFR le fera avec les forces politiques et la société civile.

«L’UFR n’agit pas seul dans ces cas de figure aujourd’hui, nous avons beaucoup de force politique qui sont avec nous dans ce combat que nous menons depuis quelque temps. Nous sommes dans le FNDC, nous estimons que la stratégie qui doit être menée doit être une stratégie commune de tous les partis politiques mais aussi de la société civile qui se bat pour le respect de notre constitution. Vous savez, on ne fait pas la loi pour une personne mais Alpha Condé(le président) à fait une constitution que pour se faire élire » dixit Saikou Yaya Barry.

Oumar Camara