Guinée : c’est parti pour le baccalauréat

0
449

Conakry, Guinée : C’est parti pour le Baccalauréat session 2019-2020 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la commune de Dixinn où responsables communaux et éducatifs ont procédé au coup d’envoi, ils sont 1110 candidats au total dont 451 filles.

Au centre Belle-Vue Marché ou le ton a été donné pour cette commune, c’est Michel Koivogui, secrétaire général du Ministère de l’enseignement Technique de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, représentant madame la Ministre qui a lancé les premières épreuves à 9 heures.

Il était assister par le Gouverneur de la ville de Conakry, du Maire de la dite commune et des autorités éducatives.

« Vous devez être très sereins, de ne même pas être émotifs. Restez tranquille et respectez toutes les consignes données qui sont liées aux examens » a conseillé le maire de la commune de Dixinn Mamadou Samba Diallo aux différents candidats du baccalauréat avant le coup d’envoi des hostilités.

Pour cette première journée, les élèves ont été soumis aux épreuves d’Anglais dans les options sciences Mathématiques et Expérimentales et Histoire pour les sciences sociales.

A la grande entrée du centre, tout comme la devanture des salles de classes, des kits sanitaires sont installés pour le lavage des mains. Elèves et encadreurs étaient tous munis de bavettes dans le cadre de la lute contre la pandémie coronavirus.

Représentant Madame la Ministre de l’enseignement Technique de la formation professionnelle et de l’emploi a ce coup d’envoie dans la commune de Dixinn, le secrétaire général a remercier les responsables communaux et éducatifs pour le respect des gestes barrières dans le centre.

«Le mesures barrières sont tellement respectées que dès notre arrivée, nous avons su qu’il y’a une prise de mesure systématique de température, il y’a des conseils qui sont donnés, des dispositions sont là qui permettent de croire déjà que tout ce qui se passera ici se fera dans une question de santé totale » soutenu Michel Koivogui

Dans ce centre, 304 candidats sont inscrits dont 135 filles, le slogan « Tolérance zéro vers l’excellence » est toujours de mise. Un mot d’ordre que compte mettre en évidence le Directeur communal de Dixinn en s’adressant aux surveillances en ces termes

« Ils sont là pour surveiller c’est-à-dire refuser d’éliminer un élève et refuser aussi qu’un élève ne copie(…) Dans ma commune, on n’élimine pas un élève » rassure Fodé Sylla

Dans la commune de Dixinn, ils sont 1110 candidats au total dont 451 filles repartis en 4 centres dont sainte Marie, Dixinn centre 1 et 2 et l’école Primaire de Belle vue Marché. Moise Rama Fils