Présidentielle : le boycott de Bah Oury

0
465

Conakry, Guinée :   Selon Bah Oury son parti l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG) réaffirme sa fidélité au noble combat de la restauration de l’ordre constitutionnel.

«L’instauration d’une transition politique pour la restauration d’un Etat de droit, de l’ordre constitutionnel s’impose ici et maintenant. Par rapport au fichier électoral, le processus électoral est corrompu, les auditeurs de la CEDEAO et de l’OIF l’avaient déjà dit. Ce fichier ne peut pas servir pour l’organisation d’une élection tant soit peu crédible dont les résultats peuvent être acceptables. L’utilisation de ce fichier est une atteinte grave aux principes du droit de vote reconnu à tous les citoyens Guinéens » déplore l’ancien vice-président de l’UFDG

Bah Oury ne cache pas non plus sa déception

« Notre déception est grande aujourd’hui et nous réaffirmons notre noble combat pour lequel la Guinée a perdu un nombre important de ses enfants qui figurent parmi les plus valeureux. Tout acte qui contribue à faire triompher l’impunité et contraire à l’intérêt général. La culture de l’impunité est ainsi un danger pour la stabilité de la Guinée et de la région. Par conséquent, nous ne participerons pas aux prochaines échéances politiques » a-t-il décidé  

Il a par ailleurs invité le peuple de Guinée à une prise de conscience

« Au peuple de Guinée, le temps du changement est proche, évitons de nous entraîner dans des voix qui ne mènent qu’à la destruction et au deuil. Rassemblons-nous dans l’intérêt de la paix de la Guinée, c’est la seule voix honorable » indique Bah Oury