Candidature du Président Alpha Condé : Le leader du BL, Dr Faya Millimono, pas du tout surpris

0
582
Faya Millmmouno, Président du BL

Dans la soirée du lundi 31 Août 2020, le RPG ARC- EN –CIEL et ses alliés ont annoncé la candidature du président Alpha Condé à l’élection président du 18 Octobre 2020. Suite à cette annonce, les responsables des partis politiques de l’opposition parlent de quelque chose de prévisible. Pour le président du Bloc libéral (BL), Dr Faya Millimono, qui a accordé un entretien à la rédaction de guineetime.info, c’est une annonce n’est pas une surprise.

« Au Bloc libéral, nous ne sommes pas surpris. Nous le savions depuis 5 ans, mais quand nous le disions, on disait qu’on accusait Alpha Condé. Depuis le jour où Kèlèfa Sall lors de l’investiture d’Alpha Condé pour son 2ème mandat a dit de ne pas céder aux sirènes révisionnistes et il a déclaré la guerre à celui-là, nous savions qu’il préparait une présidence à vie. Donc, nous ne sommes pas étonnés, nous voulons tout simplement dire à tous ceux qui nous ont contredit tout ce temps que nous menions ce combat avant-gardiste que nous avions vus juste. On n’a pas eu de concierge en Guinée, on a eu que des gens très gelé qui pensent être au-dessus de tout le monde et qui viennent pour détruire ce pays pas pour le construire. Alpha doit être combattu jusqu’à ce qu’il ne soit pas à la tête de ce pays », déclare Dr Faya Millimono. Il invite les uns et les autres à fédérer les efforts pour se débarrasser du régime Condé. « Un peuple a toujours raison d’un individu. On aura raison de lui et nous sommes confiants par rapport à cela. Tous ceux qui croient à la démocratie, à l’Etat de droit, nous devons regrouper nos forces pour continuer le combat. Les Maliens ont été capables, les Guinéens le seront, les Soudanais ont été capables de se débarrasser d’une dictature, les Guinéens le seront », rappelle le leader du BL.

Sur la question de savoir si le Bloc Libéral sera candidat pour la présidentielle de 2020, Dr Faya Millimono dit que les responsables et militants de son parti vont se prononcer sur cette question dans les jours à venir.

Oumar Camara