Candidature du Président Alpha Condé : Des vendeuses s’indignent au marché d’Enta

0
692

 Conakry, Guinée : Au lendemain du dépôt de la candidature de l’actuel chef de l’État à la présidentielle du 18 octobre prochain, les réactions fusent de partout. Notre reporter a fait un tour ce samedi 5 septembre au centre de négoces d’ Enta. Mais la participation du président condé à cette élection nourrit la critique des vendeuses.

Dans ce marché de la localité, les affaires sont mauvaises. Rareté de la clientèle, flambée des prix des denrées de premières nécessité ou encore la hausse du coût des transports, suscitent des interrogations et provoquent le mécontentement des vendeuses.  À cela s’ajoute, l’annonce du dépôt de la candidature de l’actuel locateur du palais sekhoutoureyah à la présidentielle du 18 octobre prochain. Une situation qui agace et devient de plus en plus une préoccupation des femmes.

«Si ce n’est pas pour enliser la crise politique et aggraver le marasme économique que traverse notre pays, ce projet de troisième mandat d’Alpha Condé ne fait pas l’unanimité dans l’opinion publique. Alpha condé a l’obligation de respecter l’ancienne constitution »   nous indique, Mariam Diallo, vendeuse de matériels électroniques au marché d’ Enta.

À quelques encablures de sa boutique on aperçoit, Mamaissata Camara, une vendeuse de vêtements visiblement soucieuse et préoccupée par la paix sociale.

«Je demande au président d’abandonner son projet de troisième mandat. Puisque, depuis son avènement au pouvoir, la capitale vit au rythme des manifestations, stop nous avons beaucoup souffert » s’indigne, la jeune femme.  Et d’ajouter : «Nous n’avons pas de route. Aussi, le Transport est trop élevé, surtout en cette période de pandémie. Avant je déboursais 3 000 gnf pour un aller-retour Dabompa- Enta. Actuellement je dépense le double de cette somme, pour parcourir le même trajet » déplore-t-elle.

Non loin de là, une étalagiste sort ses condiments. Assise à même dans les fanges, Fatoumata Béréré est évasive quand on pose la question sur le troisième mandat du professeur Alpha condé. Comme, elle, nombreux sont des citoyens et hommes politiques qui peinent à se maintenir dans une position.

                                                                                  Saloum Condé