Cohésion sociale : El Hadj Djériba Diaby invite les sages des coordinations régionales à cultiver la paix

0
523

Conakry-Guinée : Ce jeudi 10 septembre, l’ambassadeur de la paix, El Hadj Djériba Diaby, a rencontré les sages des différentes coordinations des quatre régions du pays. Il était question pour l’ambassadeur de la paix d’inviter ses différentes structures à prôner la paix pour des élections apaisées en Guinée. La rencontre s’est tenue au siège de la Fondation El Hadj Djériba Diaby pour la paix.

L’arme aux yeux, cet artisan de la paix a invité ces différents sages à véhiculer les messages de paix avant, pendant et après l’élection présidentielle. « Nous vous avons fait appel non pas pour danser, mais c’est pour se donner des idées, des conseils vue ce que nous avons devant nous (l’élection présidentielle) très bientôt. La fondation de la démocratie, c’est l’élection libre et transparente dans notre pays, la Guinée. Malheureusement, il n’y a pas une petite élection surtout cette année, chacun de nous le sait. Au moment où nous sommes, chacun de nous est divisé, la famille est divisée, nous ne pouvons pas rester comme ça, car l’avenir de ce pays appartient aux enfants. Mais, ce sont les parents qui préparent les enfants. C’est grâce à vous les parents que les enfants vont hériter d’un pays en paix tel que nous aussi on a reçu de nos parents un pays en paix. Faisons la paix entre nous, véhiculons la paix dans le pays, à Conakry avant, pendant et surtout après l’élection. Voilà pourquoi je pleure », a déclaré le religieux.

Quelques sages se sont exprimés. M. Réné Bayo Kamano de la coordination de la Guinée forestière, a rassuré : « La coordination forestière par la voix de son président est déjà en train de travailler dans ce sens-là. Cette région est au-delà de ces diversités culturelles une région qui partage largement le message véhiculé par El Hadj Djériba Diaby. Le président El Hadj Amadou Togba me charge de vous rassurer vous tous ici présents que la coordination qu’il dirige se fait le devoir d’approfondir les idées qui sont-là, qui ont été développé, de véhiculer les messages de paix, de cohésion sociale et d’unité contenue dans le message d’Elhad Djeriba Diaby ».

El Hadj Souna Yansané de la Basse Guinée a ajouté : « Nous sommes prêts à l’accompagner, mais je dis, il ne suffit pas de recevoir le nom de Dieu. Il s’agit que nous nous mettions sur pied pour aller prêcher partout où besoin serait. Pour avertir tout le monde qu’on doit lutter contre ce fléau qui nous guette pour que nous puissions vivre dans la paix, dans la quiétude parce que sans être ensemble, nous ne pouvons rien. Donc, nous devrions nous mettre ensemble ».

La rencontre a pris fin par la remise symbolique des objets sur lesquels le nom de Dieu et du prophète (PSL) sont t’inscrits aux coordinations du Fouta et de la Basse Guinée, Il a été remis le nom d’Allah aux coordinations du Manding et de la Guinée forestière le nom du prophète (PSL).

Oumar Camara