Alpha Condé : « cette élection, c’est entre Cellou Dalein et moi »…

0
417

Kankan, Guinée : mobilisation, joie et propagande ont rimé ce Samedi 19 septembre 2020 à l’occasion de la cérémonie de lancement de la campagne du RPG arc-en-ciel à kankan. Un événement qui a mobilisé plusieurs ministres de la capitale guinéenne vers le Nabaya.

Notamment le ministre d’Etat de la défense nationale. S’adressant à la masse en direct depuis Sèkhoutoureya, le chef de l’Etat n’a pas fait de cadeau à ses adversaires politiques.

 En présence de nombreux partisans venus de partout à travers les différentes préfectures de la région et ceux du centre ville, Dr Mohamed DIANE a fait passer les messages de paix et appelé les populations à aller voter massivement pour le RPG au nom du chef de l’Etat. 

Peu avant la fin de l’événement, avec la complicité de l’équipe technique, Alpha CONDE est intervenu en direct depuis le palais Sekoutoureya. 

« Toute personne qui votera pour un autre parti, aura voté  pour Celou Dalein Diallo car, tous ceux qui sont candidats aujourd’hui sur la liste électorale, veulent tous aider Celou. Je voudrais que vous vous rappeliez d’où vous venez. Rappelez-vous de ce qu’a subit le peuple de la Haute Guinée pendant les régimes d’alors. Malgré ce qu’on subit, vos pères et mères, ils sont restés loyaux, ils n’ont pas changé de position. Ils ont toujours dit RPG. Donc je vous invite à ne pas trahir vos parents…>> 

Pour élucider ces propos, il ajoute ce proverbe manding: « Si tu tues ton chien méchant pour une autre personne, celui d’une autre personne viendra te mordre >>. 

Une manière pour lui de dire à ses militants de ne pas le rejeter au profit des autres. 
Et en fin « ‘élection présidentielle de cette année, c’est entre moi et Celou et vous savez tous ce que Cellou a fait dans ce pays comme dégâts. Lisez le journal :  » les fossoyeurs de l’économie Guinéenne » pour en savoir plus. Les gens qui sont restés dans le gouvernement plus de 10 ans sans rien faire peuvent faire quoi ? Si ce n’est pas pour voler » a dit Alpha CONDE avec à l’appui des promesses.