Education : L’Union des écoles franco-arabes étale ses ambitions

0
500

Conakry-Guinée : Les cadres sortis des écoles franco-arabes sortent de leur silence. Réunis au sein de l’Union des écoles franco-arabes, ils ont étalé ce jeudi 24 septembre leurs ambitions pour l’enseignement franco-arabe en Guinée au cours d’une conférence de presse à la Maison de la presse à Kipé, commune de Ratoma.

Dr Ramadane Sow, membre de cette Union, soutient que l’objectif c’est de fournir à la Guinée une éducation et un enseignement à la fois équilibré et qualifié. « L’objectif est de moderniser le processus d’apprentissage pour faciliter l’insertion des cadres arabisants et garantir leur compétitivité dans le marché d’emploi. Faciliter la scolarisation de nos concitoyens qui se trouve dans des zones très reculées. On a décidé de créer dans toutes les zones de notre pays des écoles de la maternelle au lycée et pourquoi pas l’université. Pour faciliter à nos concitoyens qui se trouvent dans les zones enclavées très reculées pour qu’ils puissent bénéficier d’une formation qualifiée au même pied d’égalité que leurs concitoyens qui se trouvent dans les grands chefs-lieux de notre nation. Développer les écoles franco-arabes selon les normes et les standards internationaux. Améliorer les conditions de vie des enseignants dans le sens moral et matériel », a-t-il décliné.

Cette union a ses démembrements dans toutes les sous-préfectures et préfectures du pays. Dans la mise en œuvre de son plan d’action, elle a fait des réalisations tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. L’union déplore tout de même le fait que les réformes éducatives  n’ont jamais touché les écoles franco-arabes. C’est pourquoi, elle invite l’État à engager des réformes dans le sens de la réglementation du secteur.

Elle tend sa main aux candidats en lice à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. « Nous sommes ouverts à toutes entités politiques en tout cas quel que soit son obédience. Ceux qui viendront nous rencontrer, négocier avec nous et s’entendre sur les points que nous allons citer, nous sommes engagés à l’accompagner. Nous sommes engagés de battre campagne pour lui parce que nous savons que c’est la personne qui veut le bonheur de la Guinée qui veut rassembler tous les Guinéens. Celui qui va honorer l’engagement de la massification de l’enseignement en Guinée », a ajouté Dr. MBemba Soumah.

Oumar  Camara