Lutte contre la COVID-19 : L’ANSS invite les Guinéens à un dépistage périodique

0
514

Conakry-Guinée : Dans le cadre de sa rencontre périodique avec les hommes de médias, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a animé un point de presse ce samedi 26 septembre 2020. Au cours de cette rencontre, elle est revenue largement sur l’importance de se faire dépister périodiquement.

M. Sory 2 Condé du département surveillance de l’ANSS indique : « Même si on est testé aujourd’hui négatif quelque temps après, il faudrait qu’on ait le courage de refaire le test pour se rassurer qu’on est toujours négatif. Et si on ne l’est pas accepté de se faire traiter pour mettre sa famille à l’abri. Tant que nous ne réussissons pas cette combinaison du respect des mesures barrières surtout le port correct des masques, le lavage des mains, la distanciation physique combinée au test régulier qui nous permet de détecter les cas, les extraites et les traités, la chaîne va toujours continuer à se propager et nous allons de plus durée dans la situation ». Et de poursuivre : « On se félicite aujourd’hui de l’allègement contenu dans l’état d’urgence sanitaire décrété par le président de la République. Mais nous voyons dans le monde qu’il y a beaucoup de pays qui reviennent sur les mêmes mesures et les mesures deviennent même plus dures. Et pour que nous ne retournions pas dans cette situation, pour ne pas que demain le président dit en fonction de la situation, je suis obligé de faire revenir certaines contraintes. Il faudrait que chacun essaye de faire en sorte que l’on ne recule pas. Donc, qu’on accepte vraiment de se faire dépister. Nous lançons un appel à chacun pour que l’on accepte de se faire tester régulièrement. Si on est testé négatif, 14 jours après, un mois après qu’on ait le courage de venir encore voir est-ce que je suis toujours négatif pour ne pas se laisser surprendre ? ».

Oumar Camara