Attaque du cortège du PM à Labé et à Dalaba : « Même dans la rébellion, on ne peut pas se comporter comme ça » (Le Général Ansoumane Camara alias Baffoé)

0
333

Conakry-Guinée : Au Lendemain de l’attaque du cortège du Premier Ministre à Labé et à Dalaba, le Directeur général de la police nationale a réagi ce mercredi 30 Septembre sur cette événement en marge d’une cérémonie à Conakry à la quelle lui-même devrait recevoir une récompense en guise de son dévouement dans l’exercice de son métier.

Le Général Ansoumane Camara alias Baffoé se dit dépasser par la tournure des événements. « Ce que j’ai vu à Labé et à Dalaba, se passe de commentaire. Dire que des civils ont pu faire ça au cortège de la deuxième personnalité d’un pays, je suis désolé, même dans la rébellion, on ne peut pas se comporter comme ça. Porter atteinte à des militaires et jusqu’à arriver à bruler le véhicule des commandos, ce n’est qu’à Dalaba et à Labé qu’on peut faire ça (…) Je ne suis pas à l’aise en tant que  Directeur de la police nationale que le cortège d’un Premier Ministre soit profaner jusqu’à ce niveau. Je suis dessolé, mais il faut que l’autorité de l’Etat soit respectée. Ce que l’opinion nationale et internationale a vu à Labé et à Dalaba sert de leçon. Si c’était des faits des autorités, on n’aurait dit que ce n’était pas un pays d’Etat de droit. C’est très grave », s’est lamenté le patron de la police guinéenne. Il promet que des dispositions vont être prise vu qu’ils savent déjà qui sont les auteurs de ces agissements.

Moise Rama Fils