Attaque du cortège du PM à Labé : Ousmane Gaoual de l’Ufdg condamne et incrimine Kassory

0
223

Conakry-Guinée : Le cortège du Premier ministre, directeur de campagne du candidat du Rpg arc-en-ciel, a été attaqué hier mardi à Labé. Le camp présidentiel à travers la voix de son porte-parole le ministre d’État, ministre Secrétaire général de la Présidence, a pointé du doigt l’UFDG.

Interroger ce mercredi 30 Septembre 2020 par nos confrères de Radio Espace, le responsable de la Communication de l’Ufdg, Ousmane Gaoual Diallo, a condamné  cette attaque avant de rejeter la responsabilité. « Ce que Kiridi raconte, je lui laisse la responsabilité de cela. Ce qui est clair pour l’UFDG, nous nous sommes inscrits dans la conquête démocratique du pouvoir depuis toujours. Et c’est pour cela à chaque fois que l’opportunité nous est donnée nous condamnons toutes les formes de violences d’où qu’elles viennent et quel que-soit la victime. Donc quoi que Kassory ou Ibrahima ait fait, nous condamnons l’attaque. Ce qu’il faut rappeler pour éviter de diaboliser les populations de Kankan dans un passé récent, Kassory a fait l’objet d’une attaque à Forécariah, Alpha Condé ainsi que le ministre Diane ont été caillassé à Kankan. On a vu Damaro caillassé à Kerouané. Tout ceci est-ce que c’était des complots orchestrés par les populations de Kerouané, Kankan et Forecariah ? C’est un problème », a expliqué Ousmane Gaoual Diallo.

Il dira ensuite que : « La percée de l’UFDG en haute Guinée a vraiment dérangé le candidat du RPG-ARC-CIEL le président Alpha Condé qui malgré tout, et par son comportement et par l’entame de sa campagne montre aux Guinéens qu’il est un homme dépasser et c’est quelqu’un qui porte un passé extrêmement lourd pour la paix et la stabilité de notre pays ».

Pour Ousmane Gaoul, le gouverneur de Labé, Madifing Diané et le Premier ministre Kassory Fofana sont les seuls responsables de cette attaque. « Nous avions des informations claires, des attitudes de M. Madifing Diané qui a orchestré des mouvements de jeunes pour susciter ce qui est arrivé à Labé. C’est pour cela dès que nous avions eu cette information, l’UFDG a organisé une caravane dans toute la ville. Et tous les responsables de l’UFDG sont intervenus dans les radios toute la journée pour rappeler aux gens que la campagne est un moment de liberté de circulation de parole de tous comme par le passé. D’ailleurs, tous les cadres de l’UFDG sillonnent Labé et toute la Moyenne Guinée avec des cortèges qui mobilisent du monde, personne n’a fait l’objet d’attaques. Ce qui s’est passé, c’est une violence, mais orchestré par Kassory Fofana en personne. Et Kiridi Bangoura parle en connaissance de cause, c’est pour cela hier il s’est précipité dans les médias. Mais ce qui s’est passé en 2010 ne se reproduira pas parce que les populations qu’ils veulent instrumentaliser ont compris. Ces gens-là ne se laisseront plus instrumentaliser par des gens qui sont en mal de projets, en mal de propositions et en mal de bilan », a conclu Ousmane Gaoual Diallo

Oumar Camara