Attaque du cortège du PM à Labé : Makanera rassure la notabilité du Foutah

0
399

Conakry-Guinée : L’ancien ministre de l’Information et de la Communication, député à l’Assemblée nationale, a animé un point de presse ce jeudi 1er à Conakry. Il était question pour Alhousseny Makenera Kaké de revenir sur les causes et les conséquences de l’attaque du cortège du Premier ministre à Labé et Dalaba.

Sur les conséquences de cette attaque, l’honorable Makenera Kaké affirme que c’est la mobilisation du RPG que l’UFDG n’a pas puis digéré. « Certains avaient dit ici que le président n’a même pas de bastion aujourd’hui. Et quand il ira à Labé, la délégation de retrouvera dans le désert humain et la réalité les a contredit, c’est ce qui a choqué, c’est ce qu’ils n’ont pas digéré, c’est ce qui a emmené l’UFDG  qui ne veut pas accepter cette défaite avant le jour à orchestrer, orienter, organiser et exécuter cette violence politique », a-t-il affirmé.

Le député Makanera Kaké a par ailleurs rassuré la notabilité du Foutah : « Ce qui s’est passé ce sont les sages du Foutah qui ont été poignardé au dos, ce n’est pas le Premier ministre. Nous, nous connaissons le Foutah même s’ils ne partage pas votre opinion, mais quand vous y arrivez, on vous reçoit bien, c’est ça le Foutah. Je voudrais ici très sincèrement présenter toute ma compassion aux sages du Foutah, les soutenir pendant cette période difficile et les rassurer de notre soutien et de notre compréhension. Je les exhorte de continuer à prêcher la paix et la tranquillité, c’est ce qui a fait la grandeur du Foutah  et la respectabilité des Peuhls ». Il a par la même occasion invité les Guinéens à la culture de la paix : « Je lance un appel  au peuple de Guinée de faire en sorte qu’au lendemain du 18 octobre qu’il soit élu le candidat qui aime ce peuple, le candidat qui s’inscrit dans la culture de la paix,  la tranquillité et le respect de l’autrui.

Oumar Camara