Fête du 2 octobre : Damaro appelle la classe politique à l’unité nationale

0
496

Conakry-Guinée : Les Guinéens célèbrent ce vendredi 2 octobre 2020,  le 62ème anniversaire de l’accession à l’indépendance de leur pays. A cette occasion, le président de la République Pr Alpha Condé a déposé une gerbe de fleurs à la Place des martyrs, situé à Boulbinet, commune de Kaloum.

Présent à cette cérémonie, le président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara, a rappelé que l’unité nationale qui a caractérisé l’indépendance de la République de Guinée le 2 octobre 1958 à de nos jours disparue. « La date d’aujourd’hui me fait souvenir un moment où nos devanciers qui n’étaient pas des universitaires, qui étaient des simples agents des PTP, des instituteurs, des moniteurs qui ont pu réveiller la conscience du peuple guinéen, qui ont pu battre le colon de son propre cadre juridique pour nous donner l’indépendance sans tirer un coup de feu. C’était un moment où M. Sékou Touré de Faranah a eu son premier poste électif à Beyla dans le Konia, où le fief de Barry 3 et de Diawadou n’était pas le Foutah, mais plutôt Forécariah avec El Hadj Mamoudou Touré et Kankan. C’était des moments où l’unité nationale a été la base prônée par ces devanciers qui ont voulu utiliser l’unité nationale comme base de la constitution de notre nation qui hélas a volé en éclat »,  a-t-il déploré.

Il a invité la classe politique guinéenne à se rappeler de ces moments et à se retourner à ces valeurs. « Nous devons tout faire, toute la classe politique doit aujourd’hui à l’occasion se rappeler de ce moment précis et se retourner à ces valeurs qui sont les seules qui peuvent faire de la Guinée un jour un pays où il fait bon vivre et le vivre ensemble doit être la seule valable pour la constitution de notre nation », a insisté l’honorable l’honorable Damaro Camara.

Oumar Camara