Fête du 2 Octobre : Les regrets d’un témoin de l’indépendance

0
512

Conakry-Guinée : La Guinée célèbre ce vendredi 2 octobre ses 62 ans d’indépendance dans un contexte particulier dû au Covid-19 mais aussi à l’élection présidentielle prévue dans quelques jours seulement.

Présent à cette célébration à la Place des martyrs où le chef de l’État doit déposer une gerbe de fleurs à la mémoire des héros qui ont permis cette souveraineté, le doyen Biro Kanté a retracé l’histoire de cette journée du 02 Octobre 1958 mais aussi a émis des regrets. « Il y a 62 ans que nous avons déclaré l’indépendance de notre pays. Le Président Ahmed Sékou Touré, le plus grand chef africaine de notre époque, a le 2 octobre 1958  prononcé l’indépendance de la Guinée avec à ses côtés, Saifoulaye Diallo, Lansana Beavogui, Damantang Camara et tant d’autres…. Moi, j’étais à l’épque, maire de Beyla. Alors, c’est vous dire que ce jour-là était une journée de joie pour les Guinéens et tous les Africains, même ceux-là qui ont voté NON et qui ont regretté. Je me souviens, lorsque Houphouet Boigny (Premier Président Ivoirien, ndlr) était venu à Kouroussa, j’étais gouverneur et répondant à mon discours, il a dit c’est vous qui saviez prendre des décisions réfléchies. Donc, c’est vous dire l’importance de cela à l’époque. Mais malheureusement aujourd’hui, c’est avec beaucoup de tristesses que je constate que cette place (Place des martyrs ndlr) est vide que tout Conakry est dans la maison », a déclaré le doyen Biro Kanté, compagnon de l’indépendance.

Moïse Rama Fils, depuis la Place des martyrs.