Cameroun : Maurice Kamto prépare sa défense

0
600

En résidence surveillée depuis le 20 septembre, le leader du MRC est soupçonné d’être « porteur d’un projet insurrectionnel pour renverser les institutions ».

Placé de fait en résidence surveillée, puisque les forces de sécurité encerclent son domicile de Yaoundé depuis le 20 septembre dernier, Maurice Kamto n’est plus apparu en public depuis cette date et n’a donc pas pris part à la grande manifestation à laquelle son parti avait appelé, le 22 septembre.

Rumeurs d’arrestation

Neuf membres de son collectif d’avocats ont néanmoins pu le rencontrer, le 28 septembre. L’occasion de préparer la défense du leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) alors que, depuis plusieurs jours, tout le pays bruissait de rumeurs d’une arrestation imminente de l’opposant, ainsi que de celle de ses nombreux sympathisants, qui ont effectivement été arrêtés le 22 septembre.

JEUNE AFRIQUE