Dubréka : La société «Grands Moulins» offre deux forages au quartier Tobolon

0
840

Dubréka-Guinée : Ce samedi 3 octobre, la société Grands Moulins de Conakry a offert deux forages aux communautés impactées par les activités industrielles au quartier Tobolon dans la commune urbaine de Dubréka. La société vise à améliorer la desserte en eau potable   dans la localité.

C’est pour respecter la feuille de route du contenu local que les populations de Tobolon ont bénéficié ces deux forages dont chacun a une cuve de 6000 litres. Un bijou qui arrive à point nommé dans ce quartier d’autant plus que le besoin d’eau potable se fait sentir surtout pendant la saison sèche. 

«Sans l’eau, il n’y a pas de vie. Nos femmes ont beaucoup souffert, car il faut aller loin très loin pour trouver de l’eau consommable. Mais avec cet accompagnement du Grand Moulin de Conakry, nous avons la chance d’avoir désormais de l’eau potable à moins de 100 mètres », s’est réjoui M. Mamadou Tondon Sylla, vice-président du Conseil de quartier.

De son côté, la présidente des femmes se dit très satisfaite de cet accompagne des Grands Moulins de Conakry. Mme Kadiatou Camara s’engage au nom des femmes pour l’entretien de ces forages. 

«Nous allons veuillez à l’entretien des robinets, de la cuve et maintenir l’endroit dans la propreté », a-t-elle indiqué.

M. Younoussa Sylla, préfet de Dubreka, qui a présidé cette cérémonie d’inauguration, a rappelé les avantages du contenu local. 

« Je suis content de cette initiative des Grands Moulins de Conakry. Alors, je profite de cette occasion pour rappeler aux populations de Tobolon que c’est la loi qui accorde cette prérogative aux communautés impactées. Dans les meilleures conditions, toutes les entreprises implantées dans cette zone doivent chaque année posées un acte allant dans le sens du développement comme ce que les Grands Moulins de Conakry vient d’entreprendre. Aujourd’hui, nous parlons de l’eau potable, demain c’est peut-être une école, emploi, mosquée, église, centre de santé (….) Et nous allons poursuivre désormais cette logique », a Indiqué M. Sylla.

Il a encouragé la population à entretenir ces forages avant d’exhorter la société à envoyer des cuves de plus grande capacité de réserve d’eau.

M. Abdoul Aziz Camara, chargé des Relations communautaires des Grands Moulins de Conakry s’est félicité de la bonne collaboration qui existe entre son entreprise et les populations impactées par les activités de cette unité industrielle.

M. Camara a saisi l’opportunité pour rappeler certaines actions déjà posées par Grands Moulins de Conakry.

 « Ce ne sont pas seulement ces deux forges que nous avons données au quartier de Tobolon.  Grands Moulins de Conakry a posé plusieurs actes à travers le quartier. Un terrain a été offert à la police, des écoles ont été rénovées et tant d’autres accompagnement qui sont passés inaperçus, mais ils s’inscrivent dans le cadre du respect du contenu local. Au nom de tous les travailleurs de l’usine, nous sommes entièrement à votre disposition. Nous sommes sensibles à votre préoccupation », a-t-il indiqué. Même qu’en cas de panne grave, c’est « Grands Moulins de Conakry » qui assurera l’entretien de ces forages.

Le Directeur des Ressources Humaines de Grands Moulins de Conakry (GMC), Alpha Amadou Diallo “Oscars”, affirme que la réalisation de ces deux forages résulte du bon voisinage entre l’Usine et les populations environnantes. Aussi, il rappelle que cet acte entre dans le cadre de leur responsabilité sociétale d’Entreprise (RSE).

« Nous cohabitons comme des frères et sœurs avec les populations. Notre société fidèle à sa vocation d’assistance et d’appui à la communauté riveraine, a estimé après un constat sur le terrain de réaliser ces deux forages pour un coût estimé à 150 millions de francs guinéens afin de minimiser les difficultés de ces habitants », explique Diallo.

Saloum Condé