Présidentielle : de nouveaux soucis pour Badra Koné

0
487

Conakry, Guinée : rien ne va plus entre l’ancien secrétaire General de la jeunesse de l’UFR  avec son mouvement politique la Nouvelle Génération Politique (NGP). Badra Koné par ailleurs, vice mare de la commune de Matam, est accusé par ses pairs du mouvement de prendre des décisions unilatérales qui vont à l’encontre des règlements dudit mouvement.

La dernière en date est celle qu’il a prise en décidant de ne pas accompagner le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo pour les élections présidentielles du 18 Octobre alors que selon les dires des membres signataires d’une déclaration rendue publique ce mardi 6 Octobre à la maison de la presse, il était prévu que le mouvement accompagne l’ancien Premier Ministre.

Dans la déclaration lue par Oumou Kadé Soumah,  2èmeResponsable des Relations Extérieures et Partenariat, les membres signataires indiquent que le 26 septembre 2020 lors d’une convention réunissant les Partis et Mouvements soutenant le candidat de l’UFDG Cellou Dalein Diallo, la NGP fût citée comme Mouvement soutenant le Parti. 

« Nous sommes convaincus que cette déclaration est justifiée, du fait que le Président  Monsieur Bara KONE  a au cours d’une entrevue  rassuré les dirigeants et le Président de l’UFDG du soutien de la NGP à sa candidature. La NGP est  respectueuse de ses engagements, le reniement du Président Monsieur Badra KONE est considéré inadmissible parle Bureau Exécutif National de la NGP et de son Cabinet, bien que cela pourrait  s’expliquer par des raisons que nous nous abstiendrons de rendre public » explique t-elle.

Elle ajoute qu’un ultimatum de 72 heures est donné à Badra Koné afin qu’il revienne sur sa décision qui est celle de soutenir le candidat de l’UFDG.

«À défaut, nous serons dans l’obligation  d’exiger sa démission de la présidence de la NGP. Nous informons l’opinion que nous soutenons la candidature du Président de L’UFDG Cellou Dalein DIALLO à la présidentielle du 18 octobre 2020 conformément à l’accord de principe donné par Monsieur le président de la NGP Badra KONE  qui a prévalu à la déclaration de soutien rendue publique par l’UFDG à l’occasion de la cérémonie de signatures des alliances avec les partis et mouvements politiques » précise  Oumou Kadé Soumah au nom des ses pairs signataires.


Moïse Rama Fils