Indiscipline au sein de la NGP: Badara Koné annonce des sanctions disciplinaires contre les dissidents

0
346

Conakry- Guinée: Un groupe de personnes qui se réclame du bureau exécutif de la NGP  a, dans une déclaration, confirmé son soutien au candidat de  l’UFDG à l’élection présidentielle du 18 Octobre prochain. Une position contraire à celle du président du parti

En colère contre ceux qui brandissent ce document d’alliance, Badara Koné, rassure que son parti n’est pas en alliance.

 « C’est faux et archifaux. Je voudrais de la responsabilité de la part de ces gens qui brandissent un document sur lequel une alliance a été signé entre l’UFDG et la NGP. C’est aussi simple que ça. On nous a proposé d’aller soutenir l’UFDG, on a mis sur la table, est-ce que la NGP doit le faire ? On a regardé dans nos textes, on a trouvé qu’elle ne peut pas le faire. On a refusé de le faire. On est pas passé par mille chemins. Eux, ce qui les a fâché, c’est parce qu’ils ont une affinité avec quelqu’un et ils veulent faire répercuter sur la NGP. Sur 35 présents lors de la réunion, 28 se sont opposé à aller (…) Il faut qu’on raisonne. Ils font preuve d’amateurisme au premier degré. C’est une désolation totale. C’est pour cela j’ai commencé par dire que c’est avec amertume que le bureau exécutif a constaté ça hier. Le comportement d’abus de confiance dont ils ont fait preuve», s’est-il indigné.

Selon nos informations, le poste de directeur de campagne avait été proposé à Badara koné pour rejoindre les rangs de l’UFDG. Une proposition qui ne semble pas intéressé l’ancien secrétaire national à la jeunesse de l’UFR . « Rien n’a été fait entre Badara au nom de la NGP pour une alliance avec l’UFDG. On m’a proposé d’être directeur adjoint de campagne de El hadj Cellou Dalein Diallo. Mais, ça ne m’intéresse pas. Moi, je ne suis pas en politique pour chercher que de petits rôle. Ce n’est pas ça. Mon problème, je suis dans un objectif que je dois atteindre avec un groupe de jeunes. » a souligné l’ancien secrétaire national à la jeunesse de l’UFR.

A ceux qu’il qualifie de dissident, Badra Koné les assimiles aux militant de l’Ufdg ou du moins des liens de parenté existent entre eux et certains cadres de l’UFDG.  « Vous savez ceux qui ont animés la conférence de presse hier sont proches de secrétaire nationale de la jeunesse de l’UFDG. Le nommé Kandass Keita qui était assis au centre est le petit frère du secrétaire national de la jeunesse de l’UFDG », a soutenu le leader de la NGP.

Le Président de la NGP évoque un manquement de la part de certains de ses collaborateurs et que des sanctions disciplinaires devront suivre.

Oumar Camara