Présidentielle 2020 : L’OCDR pour un vote massif à Guéckedou

0
362

Conakry-Guinée : Tirant les leçons du faible taux de participation des citoyens aux consultations électorales, la Société civile guinéenne s’active pour assurer au taux élevé de participation à l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020. C’est dans cette optique que l’Observatoire Citoyen de Défense du Droit de la République (O.C.D.R) a officiellement lancé ce mardi la 2e édition du projet de mobilisation pour la participation au vote MOPAV, acte 2.

Ce projet a pour but d’obtenir une implication des citoyens dans le processus électoral dans la zone spéciale de Guéckédou.

M. Aboubacar Foté SOUMAH, président par intérim de l’OCDR, a indiqué : « Les objectifs précis du projet sont de faire en sorte que les citoyens de la Guinée, en général, mais particulièrement ceux de Guéckédou soient sensibilisés pour pouvoir assurer une bonne participation aux élections, tout en retirant d’abord les cartes d’électeurs, et aussi connaître les bonnes manières pour un vote, avec moins de bulletins nuls. Il faut faire aussi en sorte qu’à la fin des élections, que les résultats issus des urnes soient acceptés. Que cela puisse nous épargner des traditionnelles violences post-électorales que nous avons connues dans le pays ».

La représentante de la CENI a, dans son allocution, réitéré l’engagement de son institution à outiller les organisations de la société civile pour la bonne marche de l’élection présidentielle du 18 Octobre. « Le président de la Céni Kabinet Cissé dans son souci de réussir cette élection a lancé des ONG pour la sensibilisation pour l’élection du 18 octobre 2020. Nous comptons sur vous les ONG pour sensibiliser la population guinéenne à aller massivement voter dans la paix, mais surtout aussi accepté les résultats qui viendront des urnes. D’abord qu’ils acceptent d’aller massivement voter pour leur choix, mais aussi d’accepter les résultats », a conclu Mme. Teninké Kourouma.

Oumar Camara