Présidentielle au Burkina : début de l’analyse des candidatures

0
288

A l’approche de la présidentielle 2020 au Burkina Faso, la commission ad hoc de validation des candidatures entame l’analyse des candidatures.

Sur convocation du président de la commission électorale nationale indépendante (CENI), la commission ad hoc de validation des candidatures à l’élection présidentielle du Burkina Faso a entamé ses travaux le mardi 6 octobre 2020, à Ouagadougou, a-t-on appris de source officielle.

Selon l’article 129 du Code électoral, cette commission, mise en place par la CENI, est « chargée de s’assurer de la présence effective des documents requis pour les dossiers de candidature et de leur validité ».

Les travaux de la commission prendront fin le 7 octobre et la publication de la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle interviendra le 10 octobre 2020.

La CENI a reçu 23 dossiers de candidature du 28 septembre au 02 octobre 2020. Parmi les candidats, il y a l’actuel président Roch Marc Christian Kaboré, et Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition, arrivé deuxième en 2015.

Eddie Komboïgo, président du congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le parti de Blaise Compaoré, a également déposé sa candidature, et Désiré Ouédraogo, ancien premier ministre.

Les trois femmes candidates sont Yeli Monique Kam du Mouvement pour la renaissance du Burkina (MRB), l’enseignante-chercheuse Justine Coulidiati et Korotimi Goretti.

Au total 6.492.868 électeurs se rendront dans les urnes le 22 novembre pour élire le président du Burkina Faso.

YECLO.com