Violences électorales : Des jeunes de Wanindara sensibilisent !

0
456

Conakry-Guinée : Dans le cadre de la promotion de la paix et de la non-violence dans les quartiers de Wanindara 1, 2, 3 et Warèya (Kinifi), l’ONG Etudiants, Elèves et Leader de Guinée a organisé ce samedi 10 octobre une réunion de sensibilisation entre les quatre présidents des conseils de quartier, les chefs religieux, les sages et certains jeunes leaders de la localité dans le but  prévenir tout conflit avant, pendant et après l’élection présidentielle du 18 octobre prochain.

Ces quatre(4) quartiers de cet axe sont souvent l’objet de violences intercommunautaires entre ces habitants à cause des opinions politiques cela depuis 2010. Malheureusement, ces différentes manifestations se soldent par des cas de morts d’homme, des blessés graves et des dégâts matériels importants. Vu ce constat amer, l’heure était opportune de sensibiliser chaque bord pour éviter de malheureux incidents à l’avenir. « Le double scrutin des législatives, nous avons constaté qu’il y a eu trois (3) groupes d’affrontements derrière les rails entre les quartiers Kinifi Waréya, de Wanindara 1 et 2 qui malheureusement se sont soldés par un cas de mort, plusieurs blessés et des dégâts matériels importants. Suite à cela, on s’est dit de se retrouver pour mettre en place une initiative citoyenne qui réunit tous les acteurs afin de les sensibiliser dans le cadre de la promotion de la paix et de la non-violence », a expliqué M. Amadou Oury Barry, Directeur Exécutif de l’Ong sur les raisons qui ont motivé cette activité avant d’ajouter : « On n’a pas besoin de s’entretuer ou de casser les biens d’autrui, c’est pour cela, on veut passer ce message de paix. Et cela est une première étape, la deuxième sera de faire les campagnes porte-à-porte afin de sensibiliser les familles pour le vivre ensemble dans le but d’éviter la violence au sein de ces quartiers ».

Parfois, ces sont là certains jeunes venus d’autres quartiers qui sèment la terreur dans ces endroits. M. Barry fait invite les jeunes de ces quatre (4) quartiers de faire front commun contre ces perturbateurs.

Au nom des différents chefs de quartiers, M. Abdoulaye Diallo, chef de quartier adjoint de Wanindara 3, a remercié les responsables locaux, les religieux ainsi que les initiateurs de cette activité avant de faire une doléance. « Nous prions la jeunesse de vraiment nous aider pour qu’il ait de la paix. Ce pays leurs appartient, donc, c’est à eux de bien le gérer. Nous sommes déjà très contents d’avoir une jeunesse qui nous remplace et nous la prions de maintenir cette sagesse et de bien conduire cette activité avant, pendant et après les élections », a souhaité M. Diallo.

Cette initiative citoyenne, selon les dires des initiateurs, sera vulgarisée les prochains jours dans d’autres quartiers de la capitale.

Moïse Rama Fils