Education électorale : Les cadres du CESEC sur le terrain de la sensibilisation

0
422

Conakry- Guinée: La Commission de sensibilisation du Conseil économique, social, environnemental et culturel a lancée ce mardi 13 octobre les journées de sensibilisation dans le cadre de l’élection présidentielle du 18 octobre.

C’est la commune de Ratoma qui a été la première étape de cette campagne de sensibilisation, puis Matoto a suivi.  Dans ces deux communes, des chefs de quartiers, les représentants de l’administration centrale, la société civile et les représentants des partis politiques ont été sensibilisé sur les notions de paix et de vivre ensemble.

Selon Moustapha Ndiaye, président de la Commission de sensibilisation du CESEC, chaque institution ou organisation a le droit de véhiculer les messages de conciliation, de sensibilisation, de retenue, de paix, de dialogue pour une élections apaisée. Il invite à l’acceptation des des résultats sortis des urnes.

Toutes les entités ont le droit de vulgariser des messages de paix et de quiétude sociale sur le terrain.

Au nom des élus locaux, M. Abdoulaye Djibril Dab,o chef de quartier de Ratoma centre, s’engage : « Ce message est venue à point nommer, le Conseil économique, social, environnemental et culturel qui est une des 4 institutions importantes de notre pays nous parle de la paix là qui concerne toutes les composantes de la nation. On ne peut rien faire sans cette paix, c’est pourquoi nous qui sommes en contact avec les citoyens, nous avons accueilli l’idée à coeur ouvert. Nos portes sont grandement ouvertes pour qu’on puisse préserver la paix et faire la promotion de la paix dans nos quartiers et secteurs ».
Cette campagne de sensibilisation du conseil, économique, social, environnemental et culturel va s’étendre sur les autres communes dans les prochains jours.

Oumar Camara