Crise postélectorale: Des organisations de défense des Droits de l’Homme condamne les violences (Déclaration)

0
325

Ce 22 octobre, le FIDH (Fédération internationale pour les droits humains), le ROADDH (Réseau Ouest Africain des Défenseurs des droits humains), l’OGDH (Organisation guinéenne pour la défense des droits de l’Homme et du Citoyen), le MDT (Les Mêmes Droits pour tous) et l’AVIPA (Association des victimes parents et amis du 28 septembre 2009) ont fait une déclaration pour condamner fermement les violences ayant suivi le scrutin 18 octobre 2020. Lisez !

La version PDF: