Résultats provisoires de la présidentielle : Quelques citoyens de N’Zérékoré s’expriment !

0
397

N’Zérékoré-Guinée : Au lendemain de la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentiel du 18 octobre 2020, nous avons tendu nos micros à quelques citoyens de la capitale de la région forestière pour connaître leurs sentiments.

Pour Ali André Kondiano : « Tout d’abord, je remercie le bon Dieu parce que le vote du 18 octobre 2020 s’est bien passé dans les bonnes conditions, on a voté. A l’approche des résultats, il y a eu des manifestations des biens on été saccagés, il y a eu des tueries même hier après la proclamation des résultats. Je lance un appel solennel aux acteurs politiques d’accepter les résultats donnés par la CENI, nous savons tous comment les choses se passent en N’Zérékoré, mais cette fois-ci, on remercie le bon Dieu, il y a pas eu de mal et je remercie aussi l’armée qui a joué son rôle en sécurisant la ville. Les résultats donnés par la CENI, il faut qu’on les accepte parce que c’est nous qui les ont choisi donc on ne peut pas les refuser».

M. Foromo Sagno : « Ils ont triché Cellou Dallein, la Forêt appartient complètement à Cellou Dallein Diallo, mais si je vois Alpha condé venir en tête dans les résultats provisoires attendons de voir ce que va dire la Cour constitutionnelle. Mais je suis choqué par ces résultats. Seulement je n’ai pas de choix, il fait qu’on l’accepte comme cela pour ne pas gâter notre beau pays la Guinée. Donc, c’est un sentiment de tristesse que j’ai ».

M. Kourouma Fallikou, secrétaire général sections du RPG arc en ciel N’zerekoré : « Les résultats sont satisfaisants et historiques parce que quand vous remarquez la transparence dans laquelle les élections se sont déroulées, je crois que les résultats sont vraiment les résultats issus des urnes. Ce sont les résultats venus du peuple de Guinée,  donc les résultats ne sont pas une surprise. Je ne sais pas ce que l’opposition veut quand vous remarquez que les observateurs tous ont avoué que l’élection s’est passé dans la transparence. Nous suivons les médias, les représentants de l’Union européenne, la CEADEO, tout le monde s’est prononcé sur les circonstances dans lesquelles les élections se sont déroulées donc si aujourd’hui l’opposition continue à réclamer ça m’étonnerait. Je ne sais pas ce que l’opposition pense, je ne sais pas réellement ce que l’opposition veut de ces résultats. Moi, quand même cela m’étonne ».

La ville de N’Zérékoré reste très morte en cette première journée des résultats des élections présidentielles du 18 octobre 2020 avec un climat de méfiance.

Jules Lamilé Kombadouno

624 467 573