Violences post-électorales : Le Barreau de Guinée appelle à l’ouverture d’une enquête immédiate

0
269

Conakry-Guinée : Dans une déclaration rendue publique ce mardi 27 octobre 2020 à son siège, le Barreau de Guinée s’est prononcé sur la situation politico-sociale en Guinée a l’occasion du scrutin présidentielle du 18 octobre 2020. Dans cette déclaration, le Bâtonnier Me Djibril Kouyaté, a déploré les violences qui ont suivie après le vote avant de demander qu’une enquête soit ouverte afin de diligenter tous les cas de tueries enregistrés dans le pays ces derniers temps.

Sous sa présidence du bâtonnier, le Conseil national de l’ordre des avocats de Guinée s’est réunie le 26 octobre pour examiner la situation sociopolitique du pays caractérisée ces derniers temps par des violences postélectorales engendrées par des cas de morts. Malgré l’atmosphère très tendu qui a précédé la tenue de l’élection présidentielle du 18 octobre, le scrutin s’était bien déroulé selon le barreau de Guinée. « Tout paraissait partir sous de bonnes auspices sauf que soudainement tout a basculé dans une violence inouïe, inutile et malheureusement préjudiciable à l’équilibre social déjà profondément affecté », a fait remarquer le bâtonnier, Me Kouyaté.

Dans cette situation, le Barreau de Guinée a appelé le pouvoir public a veillé à ce qu’aucune action de maintien de l’ordre ne vienne à se transformer en des actions de violences légales sur le terrain, tourner contre les citoyens qui manifestent de façon pacifique. Sur le sujet Me Djibril Kouyaté interpelle : « Le Barreau de Guinée interpelle les garants de nos libertés fondamentales à savoir : juge, procureur, officier et agent de la police judiciaire, et les exhorte à prendre leur responsabilité afin de s’assurer du respect strict de nos lois dans le cadre de ces élections et des malheureux événements qui en découlent actuellement ».

Face au cas de morts, de blessures et de destruction des biens publics et privés, le barreau appelle à l’ouverture d’une enquête. « Le barreau de Guinée regrettant les morts et le blessures de personnes innocentes survenues à l’ occasion des manifestations s’incline devant la mémoire des personnes tuées. Il souhaite prompt rétablissement aux blessés, appelle à l’ouverture immédiate d’enquête et d’information judiciaire en vue de situer les responsabilités de quelques natures et de toutes les personnes impliquées ou susceptibles de l’être », a souhaité le Barreau de Guinée.

Le barreau de Guinée engage donc les pouvoirs publics de favoriser un dialogue citoyens entre tous les acteurs pour une sortie de crise.

Moïse Rama Fils