Crise politique : Le CCG invite à l’union sacrée pour sauver la Guinée

0
204

Conakry-Guinée : Ce mercredi 28 octobre, face à la situation sociopolitique du pays, le Conseil chrétien de Guinée (CCG) a fait une déclaration. Dans cette déclaration, le CCG s’incline pieusement devant la mémoire des victimes tombées au lendemain de l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020, prie pour la guérison rapide de tous les blessés et compatis avec tous ceux qui ont perdu leur bien matériel.

Le conseil chrétien de Guinée lance un appel à l’ensemble de la population guinéenne et aux acteurs impliqués dans le processus électoral. « Le Conseil chrétien de Guinée profondément éprouvé par la situation dramatique que vit notre peuple s’incline pieusement devant la mémoire des victimes tombées au lendemain de l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020, et implore la miséricorde et la clémence de Dieu tout-puissant pour accueillir ces âmes dans ses félicités. Il prie pour la guérison rapide de tous ces blessés et compatis avec les frères et sœurs qui ont perdu leur précieux bien matériel », affirme ces religieux.

Soucieux de la préservation de la paix, Le Conseil chrétien de Guinée invite « humblement le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour restaurer l’ordre et la paix sur toute l’étendue du territoire national et permettre aux citoyens de reprendre le cours normal de la vie. Le conseil chrétien de Guinée encourage les candidats à l’élection présidentielle du 18 Octobre 2020, à résoudre par la procédure légale toute contestation des résultats proclamés par la CENI. Le Conseil chrétien de Guinée invite également ceux qui ont la charge de dire la justice et le droit de le faire en toute impartialité. Le Conseil chrétien de Guinée lance un vibrant appel aux braves et paisibles citoyens pour une union sacrée pour sauver la Guinée. Elle est une et indivisible. Le Conseil chrétien appelle les fils de Guinée à privilégier le bon vivre ensemble et à cultiver la tolérance. Unissons-nous donc pour la cause de la Guinée, car elle est à nous tous », conclut  le Conseil chrétien de Guinée.

Oumar Camara