Kankan: La hausse du prix du pain inquiète les citoyens

0
155

Kankan-Guinée : Depuis la proclamation des résultats provisoires du scrutin présidentiel du 18 octobre dernier, favorable au candidat Alpha Condé, le prix de quelques denrées alimentaires connaît une augmentation remarquable à Kankan, notamment le pain. C’est le constat fait par notre correspondant ce mercredi 28 octobre.

Cette situation est beaucoup déplorée par  la plupart des citoyens de la ville qui accusent les boulangers.

Le sujet de l’augmentation du prix du pain est sur toutes les lèvres dans les quartiers du Nabaya. Gargotes, consommateurs, tous s’alarment de la situation. D’autres expliquent cette hausse par le manque de volonté des boulangers à confectionner le pain à cause du relent politique. « Nos frères boulangers qui confectionnent le pain ont refusé de travailler parce qu’ils n’aiment pas le pouvoir de celui qui est déclaré vainqueur à l’élection. Ceux qui en font fixent le prix qu’ils veulent. Voilà pourquoi le pain est devenu cher. Et cela nous inquiète beaucoup », explique un citoyens de la place.

Pour ce boulanger Samba Camara, le prix a augmenté à cause du manque de farine. « Le prix a augmenté à cause de la farine qui manque. Mais d’autres pensent que cela est lié à la politique pourtant telle n’est pas le cas. Le boulanger n’a rien à voir avec la politique. Le sac de farine s’achète aujourd’hui à 400 000 fg au lieu de 280 000 fg pour la qualité AGB. La qualité Bravo s’achetait à 270 000 fg avant l’élection, maintenant on l’achète à 370 000 fg. Voilà pourquoi, on est obligé de revendre la baguette à plus de 2000 fg », dit-il.

En attendant de voir réduire le prix de cet aliment très sollicité par les kankanais pour le petit déjeuner, les citoyens continuent à acheter la baguette à 3 000 fg voire plus.

Sékou Camara