Crise post-électorale : Cellou annonce la reprise des manifs dès mardi 3 novembre

0
345

Conakry-Guinée : Le candidat autoproclamé à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 a annoncé ce vendredi 30 octobre au cours d’une conférence de presse animée avec ses pairs de l’opposition et candidats en lice pour la présidentielle la suspension provisoire des manifestations.

Cellou Dalein Diallo puisse que c’est de lui qu’il s’agit a martelé également que les manifestations reprendront dès le mardi 3 novembre. « Il est vrai que l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD), la quarantaine de partis politiques qui a soutenu ma candidature a demandé ce matin de suspendre toute manifestation pour protester contre le hold-up électoral et pour exiger la reconnaissance de notre victoire, de sursoir à toute manifestation jusqu’au mardi », a-t-il annoncé avant d’ajouter que : « Mais à partir du mardi, l’ANAD, les 40 partis qui soutiennent l’UFDG et l’UFDG elle-même, nous allons reprendre nos manifestations pacifiques dans les rues et les places publiques pour dénoncer le hold-up électoral en cours et pour exiger la reconnaissance de notre victoire ».

Le président de l’UFDG a rappelé les raisons de cette décision : « Parce qu’il y a eu plus de 30 morts, il faut donner du temps à ceux qui ont perdus des proches de faire le deuil et d’enterrer. Il faut également permettre à la population de s’approvisionner en denrée de première nécessité ».

Moise Rama Fils