Présidentielle 2020: Alpha Condé répond aux réserves de l’UE et des Etats Unis d’Amérique

0
405

Conakry-Guinée : C’est au cours d’une visite inopinée dans certains camps militaires de Conakry, la capitale guinéenne, qu’Alpha Condé a répondu aux institutions qui doutent de l’incohérence des résultats proclamés par la CENI.

 À Conakry, les réserves émises par les Etats Unis et l’union Européenne à propos des résultats de la présidentielle proclamés par la CENI sont indigestes à la Présidence de la République. Le Président Alpha Condé se cache derrière la souveraineté acquise en 1958 pour répondre à ce qu’il qualifie d’ingérence dans les affaires intérieures « Nous tenons à notre souveraineté, nous tenons à notre indépendance. Nous n’accepterons pas de recevoir des ordres des autres pays. Nous n’avons pas besoin de demander l’avis d’un pays sur ce que nous devons faire. Le seul à qui on doit demander l’avis et le seul dont l’avis compte, c’est le peuple de Guinée. Nous avons fait des élections sans aucune aide extérieure. Nous avons fait le référendum, les législatives et les présidentielles sans demander un franc à l’extérieur parce que nous ne voulons plus du tout que les gens se mêlent de nos affaires. Donc, ne soyez pas surpris du comportement de certains États. Mais ça n’a pas d’importance. Nous allons continuer à développer la Guinée », explique-t-il.

Et d’ajouter :« D’ici à quelques années, la Guinée sera la deuxième puissance après le Nigeria. C’est ce qui ne plaît pas à tout le monde, mais je compte sur vous. Vous êtes l’armée du peuple et c’est en vous le peuple se reconnaît », précise le Président de la République.

Pendant ce temps, le candidat autoproclamé annonce des actes de vandalismes contre le siège de son parti alors que le processus électoral n’a pas encore atteint son épilogue.

  Saloum Condé