DPJ : Vers une garde-à-vue prolongée pour Cellou Baldé

0
335

Conakry-Guinée : C’est la question que bon nombre de personnes se posent ce vendredi 13 novembre concernant le cas de l’honorable Cellou Baldé fraichement rentré de Labé afin de se présenter à la Direction Centrale de la Police Judiciaire.

Comme ses proches collaborateurs, il est reproché à Cellou Baldé, des accusations de détentions et fabrications d’armes légères, d’association de malfaiteurs, de détention d’armes de guerre,  pillages  et destructions de biens publics et privés, de participation à un attroupement et des propos incitant à la violence entre autres.

Pour le cas du responsable en charge de la planification et stratégie du Front National pour la Défense de la Constitution, Sékou Koudougou (FNDC), Me Alseny Aissata Diallo interrogé à son sujet ce vendredi devant la DPJ fait savoir que pour l’heure qu’ils (Collectif d’avocat ndlr) n’ont pas encore cerné les cas de ce dernier.

Eux-mêmes n’ont aucun contact avec Sékou Koundouno et que si ce dernier recevait leur message, de bien vouloir se mettre à leur disposition afin qu’il puisse se présenter de façon régulière à la Direction Centrale de la Police Judiciaire, a-t-il soutenu.

A rappeler qu’Ibrahima chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah(UFDG) et Etienne Soropogui (Nos valeur Communes) ont déjà passé une nuit pour certains et deux pour d’autres en garde-à-vue à la DPJ.
Moïse Rama Fils, depuis la DCPJ