Navigation maritime : L’ARPT et la marine marchande signent un accord de télécommunication maritime

0
406

Conakry-Guinée : Pour faciliter la communication maritime et rendre le réseau nautique sûr et fiable en Guinée, un accord a été paraphé ce lundi 23 novembre entre la Direction de la marine marchande et l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT), fixant la mise en place d’un cadre de coopération dans le domaine de télécommunication afin de garantir la sécurité de la navigation maritime.

En effet, le présent accord porte notamment sur les domaines de la planification, de l’attribution, de l’assignation, de la gestion des fréquences relative aux télécommunications maritimes, du contrôle et du respect de leurs conditions d’utilisation, de la délivrance et du renouvellement des certificats d’opérateurs radios et des indicatifs d’appels.

Satisfait de ce nouveau partenariat, le Directeur Général de l’ARPT, Yakhouba Cissé,  a planté le décor : « L’objectif principal est de fructifier et d’accentuer entre ces deux structures de l’Etat pour effectivement garantir le contrôle de nos côtes. Parce que les navires qui y circulent doivent être identifiés. La marine étant chargée de tout ce qui est navire portuaire de la Guinée et l’autorégulation, étant chargée du contrôle des télécommunications notamment les bateaux, les navettes et autres ». Evoquant son impact pour les deux entités, le premier responsable de l’ARPT a précisé que « ce n’est pas un impact comme vous l’attendez, il aide seulement le transport maritime, les permettre à identifier avec nos expertises techniques pour bien faciliter la communication avec les navires et le centre de commandement ».

De son côté, le Directeur de la marine marchande, Cellou Garaya Diallo, soutient l’idée de son homologue. « Cet accord a pour but d’assister le trafic maritime parce que qui dit navire, dit communication. Un navire ne peut pas se déplacer sans une radio, ainsi conformément à l’organisation maritime internationale, il y a des codes qu’il faut respecter dans la navigation, comme l’a souligné le technicien, c’est le code MMSI. Donc, l’ARPT a un grand rôle à jouer dans la navigation, comme je l’ai dit, le navire ne se déplace quand l’ARPT donne les fréquences, quand il y a détresse, c’est à travers la radio de communication. Tous ces paramètres permettent de viabiliser, faciliter la navigation et rendre le port de Conakry compétitif conformément à l’organisation maritime internationale. Il faut absolument une collaboration entre la marine marchande et l’ARPT », a rappelé Cellou Garaya Diallo.

Par ailleurs, le présent protocole d’accord stipule que chacune des parties désigne en son sein et pour chaque annexe, un point focal et son suppléant en précisant leurs coordonnées pour faciliter la communication et le traitement des dossiers.

Amara Touré