Foncier : les déguerpis de Kaporo et cie alertent…

0
375

Conakry, Guinée : le collectif des victimes de déguerpissement de Kaporo-rail, Kipé 2 et Dimesse ont alerté ce vendredi 27 l’opinion sur la présence de délégations étrangères sur ce site.

C’est pour accompagner le gouvernement dans son projet de vente de ce domaine selon les propos du porte-parole du collectif.

Mamadou Samba Sow fustige les travaux en cours près de l’ambassade des États Unis d’Amérique en Guinée. En ces lieux, les travaux de remblayage ont débuté depuis quelques jours, ce que dénonce cette victime.

«Il y’a plusieurs machines qui sont en action, des camions également et tout est mis en place pour faire disparaitre toutes les traces d’une vie antérieure sur le site. Après, c’est pour dire aux partenaires étrangers, voilà un terrain nu, aidez-nous à investir » regrette Mamadou Samba Sow. Il pointe du doigt une société qui selon lui, serait piloté par le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire Dr Ibrahima Kourouma.

« Récemment, la société qui est une création d’Ibrahima Kourouma qui est essentiellement constituée d’ivoiriens, qui ne sont qu’en faite ses copains, puisqu’il a reconstitué ce réseau lorsqu’il était en Cote d’Ivoire. Cette société est venue sur le terrain avec quelques journalistes afin d’éviter ceux qui hésitent encore à venir acheter le domaine. Nous avons appris qu’il y’a une délégation étrangère à Conakry qui doit venir constater l’existence physique du domaine et puis qui va accompagner le Président Alpha Condé et son Ministre Ibrahima Kourouma dans leur processus de vente de ces domaines » révèle ce porte-parole.

Mamadou Samba Sow reste persuadé que leurs maisons n’ont pas été détruites pour cause d’utilité publique comme l’avait annoncé le gouvernement. Une casse qui avait affectée plus de 19.000 personnes.


Moïse Rama Fils