Ouverture des classes à Labé : La rentrée scolaire peu suivie dans certains établissements de la ville

0
316

Labé-Guinée : Comme annoncé par le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, les cours ont débuté ce mardi 1er Décembre au compte de l’année scolaire 2020- 2021 sur toute l’étendue du territoire national. A Labé, c’est le collège de Konkola qui a servi de cadre pour l’ouverture officielle des classes par les autorités éducatives et administratives.

Après le collège Konkola, la délégation des autorités éducatives et administratives s’est rendue au complexe scolaire Saint André pour s’imprégner de la situation dans cet établissement.

Le constat révèle que les élèves n’ont pas massivement répondu présents.

La Directrice préfectorale de l’éducation précise qu’il est obligatoire que tout le monde respecte les mesures barrières dans les écoles. « Nous demandons à tout le monde de se mettre à la tâche et de faire effectivement l’année scolaire, une priorité. Aujourd’hui, on s’est rendu compte que les classes ont fonctionné parce que tous les professeurs programmés étaient dans les classes et ont commencé les cours. Les élèves sont-là, les cours ont démarré et les kits sanitaires existent et il faut respecter les barrières sanitaires. Avant que ce jour de 1er Décembre n’arrive, on avait déjà fait plusieurs réunions de préparation lors desquelles nous avons parlé du nettoyage des écoles, la distanciation physique et la répartition des programmes, la répartition des professeurs, la répartition des salles de classes et la préparation des emplois du temps, mais aussi le pré-positionnement des kits sanitaires pour que ce 1er Décembre, les cours puissent démarrer normalement. C’est ce que vous avez vu, ces dispositions ont été prises et les cours ont effectivement démarré aujourd’hui 1er Décembre 2020 à Labé », laisse entendre Hadja Aissatou Dioulde Diallo, directrice préfectorale de l’éducation de Labé.

Il faut noter que devant chaque salle de classe, il y a un kit de lavage des mains qui est installé et certains élèves comme enseignants portent leurs bavettes tandis que d’autres ont complètement ignorés cette décision.

Aissatou Diallo Labe pour guineetime