Lutte contre le VIH/Sida : Au moins 3 888 personnes atteintes du virus dans la région administrative de Labé (DRS)

0
418

Labé-Guinée : Comme chaque année le 1er décembre, l’humanité a célébré la Journée internationale de lutte contre le VIH/Sida. A Labé, à en croire la Direction régionale de la Santé (DRS), ils sont au moins 3 888 personnes vivant avec la maladie dans la région dont 57 enfants et 221 nouveaux cas enregistrés cette année.

« La lutte contre le VIH est d’actualité parce que les gens continuent à se contaminer. Actuellement, nous avons au moins 3888 personnes qui sont listées au niveau de l’hôpital régional de Labé. En 2020, si nous prenons le file actu, ils sont 1 631 dont 57 enfants. Il y a eu 221 nouveaux cas qui ont été intégrés en 2020. La couche la plus infectée, c’est les femmes et cela est dû aux facteurs comme la polygamie. C’est pour cela que nous continuons les mêmes activités. La première, c’est la promotion de la charge virale, cela veut dire quoi ? On va prendre des personnes qui ont pris déjà 6 mois les médicaments, on va essayer de prendre leur sang pour savoir si le virus est encore dans le corps de l’individu. C’est un moyen de prévention pour la transmission. Deuxième chose, nous avons aussi une activité qu’on appelle la prise de parole, on va mettre en place les anciens et les nouveaux, ils vont discuter, ils vont parler, chacun va poser ces problèmes. Les anciens vont encourager les nouveaux parce qu’aujourd’hui nous avons des personnes qui ont pris ces médicaments pendant plus de 20 ans qui vivent correctement et qui travaillent correctement, qui ne souffrent presque de rien. Sida ne veut pas dire que tu es condamné à mort. La prise en charge du VIH/ Sida est gratuite », soutient Dr. Oury Bah.

Aissatou Diallo Labé pour guineetime.com