Kankan : Les jeunes de Morioulen grognent contre leur chef de quartier

0
437

Kankan-Guinée : Ce jeudi 3 décembre, une foule de jeunes a occupé les locaux de la mairie et ceux de la préfecture de Kankan. Ce sont des jeunes du quartier Morioulen qui veulent à tout prix le départ d’un prétendu chef à la tête de leur quartier.

Selon ces jeunes, le maire de la commune urbaine de Kankan aurait reçu des dessous de table avec ce monsieur qui prétend être le chef du quartier. « Après le décès de notre ancien chef de quartier, on a vu un membre du bureau du quartier s’autoproclamer. Cela a créé des discussions lors des cérémonies de baptême, de mariage où il s’est présenté comme le chef de quartier. Les gens le déteste parce qu’il n’est pas instruit ni apte à diriger le quartier. Alors pour éviter que les discussions continuent dans le quartier, nous nous sommes déplacés pour venir voir le maire et le préfet. On veut savoir si ce sont eux qui ont installé ce monsieur comme notre nouveau chef après le décès de notre ancien chef du quartier. On a déjà rencontré certains vices-maires qui nous ont dit qu’ils ne peuvent pas le confirmer que parce qu’aucun chef de quartier n’est installé pour le moment, mais le maire, à travers son secrétaire général, nous a fait savoir que ce monsieur mérite d’être notre chef parce qu’il a été désigné par le défunt chef comme son successeur. Chose que nous contestons énormément parce que le pouvoir n’est pas un héritage. Si le maire et sa suite ne changent pas de position qu’ils s’attendent à la révolte féroce des jeunes », a fait savoir Kalil TOURE, porte-parole des jeunes grognards.

Ils ont tenté de rencontrer le préfet, mais en vain. Ces jeunes ont promis de se faire entendre autrement avant de rejoindre leur quartier.

A suivre !

Sékou CAMARA