Le FNDC veut troubler l’investiture : « Qu’ils mettent des chars dans les rues »

0
274

Conakry, Guinée : le 15 décembre est la date choisie pour l’organisation de l’investiture du Président Condé pour son premier mandat de la 4ème République. C’est ce même jour que le Front National pour la Défense de la Constitution(FNDC) cible pour faire sa manifestation de  »grand éclat » pour demander le départ du locataire actuel du Palais Sékhoutouréyah.

Mamadou Bailo Barry,  »destin en main » martèle qu’il est impossible de laisser Alpha Condé gouverner le pays au-delà de ses deux mandats constitutionnels dans une déclaration rendue publique en début de semaine.

Joint ce vendredi par notre rédaction  le responsable adjoint en charge de la communication du front anti troisième mandat dit qu’ils mettrons tout en œuvre afin d’empêcher cette investiture.

« Nous avons choisi cette date tout simplement parce que nous voulons qu’il quitte avant la fin de cette année. La constitution de 2010, ne prévoit que deux mandats. Il a fini ses deux(2) mandats, il doit partir avant la fin de l’année » soutient-il.

Mais comment réussir cette prouesse ?

«Le peuple décide enfin de prendre son destin en main ce 15 décembre pour rendre effectif le départ de M. Alpha Condé, nous le disons haut et fort que l’investiture d’Alpha Condé est un non-événement parce que cela va se transformer le 15 en un départ effectif. Quelque soit ce qu’ils feront, s’ils veulent, ils n’on qu’a faire descendre toute l’armée dans les rues, qu’ils mettent des chars et faire sortir tout le camp, ce qu’a décidé le FNDC le 15, se fera et M. Alpha Condé partira » dit-il.

Le gouvernement quant à lui, promet de mobiliser toutes les forces de sécurité ce jour pour empêcher toute pagaille dans la capitale.

Photo d’archives