Covid-19-Etats-Unis : le très respecté Dr Fauci garde son poste à la Maison Blanche

0
371

Pour son administration sanitaire en pleine pandémie, Joe Biden a nommé Xavier Becerra, un procureur résolument anti-Trump, ainsi que son conseiller actuel sur l’épidémie.

Des choix qui risquent de frustrer encore davantage Donald Trump. Le président élu américain Joe Biden a annoncé lundi plusieurs nominations pour sa future équipe en charge de la santé, des postes clés en pleine pandémie de Covid-19, choisissant notamment le procureur général de Californie, Xavier Becerra, comme ministre de la Santé.

S’il est confirmé par le Sénat, Xavier Becerra, 62 ans, deviendra le premier Hispanique à la tête de ce ministère. Elu pendant plus de deux décennies à la Chambre des représentants, Xavier Becerra avait vigoureusement défendu la réforme de l’assurance santé de Barack Obama, ainsi que le programme DACA adopté pour protéger des centaines de milliers de jeunes migrants de l’expulsion.

Ce juriste a également, durant le mandat de Donald Trump, vigoureusement attaqué en justice les décisions du gouvernement républicain.

Anthony Fauci reste à la Maison Blanche

Joe Biden a par ailleurs confirmé qu’il nommerait le très respecté Anthony Fauci, déjà membre de l’équipe en charge de la crise sanitaire à la Maison Blanche sous l’administration Trump, comme son conseiller principal sur la crise du Covid-19.

Figure rassurante pour les Américains depuis le début de la pandémie, habitué des plateaux télévisés où il répète inlassablement l’utilité des gestes barrière, Anthony Fauci conservera en parallèle son poste de directeur de l’Institut des maladies infectieuses.

Joe Biden a également annoncé qu’il nommerait une femme, Rochelle Walensky, à la tête des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), en première ligne dans la lutte contre le coronavirus.

« Cette équipe de dirigeants de confiance et expérimentés, apportera le plus haut niveau d’intégrité, de rigueur scientifique et d’expérience en gestion de crise pour faire face à l’un des plus grands défis auquel l’Amérique a fait face : mettre la pandémie sous contrôle », a déclaré Joe Biden dans un communiqué.

Une administration plus diverse

Toutes ces nominations devront être confirmées par le Sénat, dont la future majorité sera décidée en janvier par une élection partielle.

leparisien.fr