ANIES : La transaction monétaire du mois de novembre tarde, Sanaba Kaba rassure

0
463

Conakry-Guinée : Le Gouvernement guinéen, à travers l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), a lancé au mois d’août dernier le programme de transferts monétaires en faveur des populations en situation de pauvreté et de vulnérabilité. Il est prévu que chaque ménage reçoive mensuellement, pendant une première phase de six (6) mois, la somme de 250 000 francs guinéens.

Les versements ont démarré le mois de septembre dernier à Conakry. Sauf que pour le mois de novembre jusqu’à présent rien n’a été fait. Dans un entretien accordé à notre rédaction, la directrice générale de l’ANIES, Sanaba Kaba, justifie ce retard avant de rassurer les bénéficiaires. « Nous avons déjà procédé au transfert pour le mois de septembre et d’octobre, bien que le mois de novembre soit terminé, on n’a pas commencé le transfert, mais nous sommes dans les dispositions et cela va se faire dans les brefs délais, nous sommes dans les derniers réglages. Si c’est un feu de paille, ils se rendront compte, si ce n’est pas un feu de paille dans un bref délai, ils verront que nous avons commencé aussi les transferts pour le mois de novembre et décembre va suivre automatiquement. Je pense que la population doit faire confiance au gouvernement guinéen, faire confiance à l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale. C’est un programme bien ficelé,  soutenu par le gouvernement et accompagné par les partenaires, notamment la Banque mondiale et d’autres institutions », soutient-elle.

Oumar Camara