Kankan: Le maire réagit à la vindicte populaire

0
527

Kankan-Guinée : Face à l’insécurité grandissante à Kankan, les habitants de cette ville hospitalière ont opté désormais pour la vindicte populaire. Successivement, deux présumés voleurs ont été lynchés publiquement ces jours-ci. Pour mettre terme à cet agissement, le maire de la commune urbaine a haussé le ton ce samedi 12 décembre 2020.

En sa qualité de première autorité communale, le maire Mory Kolofon DIAKITÉ, a profité d’une sortie médiatique pour inviter la population à faire confiance à la justice. « Je demande à la population à ne pas se rendre justice. Laissons la justice faire son travail. Laissons les forces de défense et de sécurité faire leur travail et ils vont faire le travail dans l’intérêt supérieur de tous et de chacun. J’ai demandé au procureur de mettre tout en œuvre pour qu’on ne retrouve plus dans les rues les bandits de grand chemin déjà arrêtés. Parce que c’est cela qui pousse les citoyens à se rendre justice », déclare-t-il.

Dans sa démarche, le maire promet à la population qui a tant besoin de sécurité de prendre des dispositions contre ces crimes organisés. « Je promets que dans ces deux jours à Kankan, les citoyens vivront dans la paix, la sécurité. Nous avons déjà pris toutes les dispositions pour mettre terme à ce banditisme chronique, rassure le maire.

Il faut noter que le déficit de confiance des citoyens aux autorités est à la base de cette vindicte populaire contre les bandits de grand chemin à Kankan.

Sékou CAMARA