Nouveau mandat : Alpha Condé promet de gouverner autrement

0
372

Conakry-Guinée : Le président de la République, le Pr Alpha Condé, a prêté serment ce mardi 15 décembre 2020 devant la Cour constitutionnelle. Dans nos murs, onze Chefs d’Etat africains ont effectué le déplacement afin d’honorer cette journée solennelle marquant une nouvelle ère pour la démocratie guinéenne.

Dans une ambiance festive, marquée par la prestation artistique de l’Ensemble Instrumental dirigé par Sékouba Kandia Kouyaté. Après plusieurs heures d’attente, la délégation des Chefs de l’Etat a regagné la salle de cérémonie à 12H 45. Il y avait les présidents du Togo, du Ghana, du Liberia, du Burkina Faso, du Tchad, du Congo-Brazzaville, de la Mauritanie, du Mali, de la Sierra Leone, de l’Ethiopie et des îles Comores.

Dans son discours de circonstance, le Président de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura, a planté le décor de cette journée solennelle. « Au nom de la Cour constitutionnelle, je rends hommage au peuple de Guinée pour sa grande mobilisation durant le scrutin présidentiel du 18 octobre 2020. La Cour constitutionnelle par ma voix vous exprime sa haute considération et vous remercie pour l’amitié et l’honneur que vous témoigner au peuple de Guinée par votre présence à cette cérémonie de prestation de serment. Pour les démocraties libérales, les joutes électorales constituent une étape importante et incontournable pour le choix des institutions ou les organes investis d’un pouvoir normatif en occurrence l’élection du Président de la République », a annoncé Mohamed Lamine Bangoura. Il a rappelé les dispositions de l’article 48 de la Constitution « en jugeant devant le peuple de Guinée et sur votre honneur de respecter et de faire respecter scrupuleusement les dispositions de la Constitution, des lois et décisions de justice, de défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité territoriale, de l’indépendance nationale en cas de parjure que vous subissez les rigueurs de la loi ».

Réélu dès le 1er tour, avec 59,50% du suffrage exprimé, le Président Alpha Condé a précisé que ce nouveau mandat se fera avec le slogan de « gouverner autrement ». Le locataire du Palais Sékoutouréyah a déclaré : « En cette circonstance solennelle, je voudrais adresser mon infini gratitude pour la confiance renouvelée et l’insigne honneur de représenter encore aux destinées de notre pays », dit-il avant d’ajouter : «  J’adresse mes félicitations à tous les acteurs impliqués dans le processus électoral qui peuvent éprouver le sentiment d’un devoir accompli. Je suis fier d’être Guinéen qui a été présent à tous les rendez-vous de son histoire. Un peuple libre, fier et farouchement attaché à sa souveraineté ».

En s’adressant aux Guinéens, le 1er Président de la 4ème république a mentionné dans son discours que « notre pays réserve désormais 15% de cette recette minière au développement des collectivités locales ». Investi dans ses fonctions, le président Alpha Condé a exhorté les Guinéens à changer les pratiques et les méthodes. « Je crois aux talents et à l’abnégation de la jeunesse ». M. Alpha Condé insiste qu’il va diriger autrement dans les prochaines années. « Nous voulons désormais gouverner autrement, comme nous avons pris l’engagement devant le peuple. Gouverner autrement, cela veut dire travailler pour les couches les plus vulnérables, gouverner autrement cela veut dire que les ministres et les hauts fonctionnaires doivent être au service du peuple et non pas à leur service et celui de leurs familles », prévient-il. Il exhorte les Guinéens à l’unité nationale, au respect des lois de la République et vivre ensemble pour une Guinée prospère.

Enfin, le Président Condé a réaffirmé son attachement aux valeurs panafricaniste. « Les jeunes africains n’ont rien à envier aux autres jeunes de l’Europe et de l’Amérique parce que la 4ème révolution numérique est à leur apanage », affirme-t-il.

Amara Touré, depuis le palais Mohamed V.