Université de Kankan : Les étudiants menacent encore de se faire entendre

0
351

Conakry-Guinée : Le Collectif des étudiants de l’Université Julius N’Yéréré de Kankan pour la réduction des frais d’inscription et de réinscription ne compte pas baisser les bras. Après la réussite de la dernière journée de marche pacifique, les responsables de ce Collectif comptent organiser dans les prochains jours une autre marche pour se faire entendre.

En synergie d’action avec leurs collègues des autres villes, les étudiants de Kankan ont réussi à contester les frais d’inscription et de réinscription fixés entre 200 milles et 250 milles FG à travers une gigantesque marche pacifique à Kankan hier jeudi dernier. Au soir de cette marche, les autorités universitaires ont demandé à ces étudiants de reprendre les cours avant qu’une solution ne soit trouvée à leur réclamation. Une demande qui semble ne pas être du goût des étudiants. 24 heures après cette marche, le porte-parole du Collectif se réjouit d’abord de la réussite de la marche : « Nous nous réjouissons du fait que nous avons réussi à nous faire entendre sans enregistrer de violences. Cela explique à quel niveau nous sommes matures ». Et de poursuivre : « Après notre sortie, nous n’avons pas encore obtenu de réponse satisfaisante des autorités. On ne va pas accepter ce qu’ils nous ont dit. S’ils veulent que nous les écoutions, il faut qu’ils nous écoutent aussi. Dans le cas contraire, nous allons sortir dans les jours à venir. Et nous n’allons pas baisser les bras sans être satisfait ». Le porte-parole du Collectif, Mamadou Lamine BARRY, a appelé ses camarades étudiants à resserrer les rangs. « Nous demandons à tous les étudiants de Guinée en particulier ceux de Kankan de sortir le jour venu comme un seul homme pour défendre notre cause », a-t-il insisté.

Depuis la dernière manifestation, la cour de l’Université est vide. Aucun étudiant ne se présente.

Sékou CAMARA